home Politique, RD Congo, Société KONGO CENTRAL : Tentative de fuite de Mimi Muyita Ankietat, l’Exécutif provincial suspendu…

KONGO CENTRAL : Tentative de fuite de Mimi Muyita Ankietat, l’Exécutif provincial suspendu…

Le feuilleton Mimi Muyita Ankietat mieux la « revangeporn » contre le vice-gouverneur Justin Luemba accusé de tentative de viol n’a pas fini avec ses rebondissements qu’il ya lieu de se demander pourquoi et qui se cache derrière la sexetape. Pourtant, l’exécutif provincial du Kongo Central est en passe de tomber, à savoir le gouverneur Atou Matubuana Nkuluki et son vice-gouverneur Justin Luemba dont la carrière politique risque de s’arrêter nette.

Certes dépassée par une affaire dont elle ne se doutait pas de ses conséquences, l’ancienne assistante révoquée du gouverneur Matubuana ; Mimi Muyita avait tenté une fuite vers l’étranger avant de se faire rattraper au poste frontière et de se faire reconduire devant la justice de Kinshasa.

Dans sa tentative désespérée d’une cabale mal organisée, elle aurait bénéficié du concours d’un médecin ; le Dr Diku Munkasa, médecin Directeur de l’hôpital de Kiamvu à Matadi accusé de lui avoir prescrit une attestation de maladie.

Interpellé lundi, le médecin a passé 48 heures de garde à vue au Parquet Général près la Cour d’Appel de Matadi avant d’être libéré le mercredi 5 septembre 2019.

Lire aussi : Scandale Sexuel au Kongo Central : Mimi Muyita Ankietat, Assistante du gouverneur révoquée ! https://www.afriwave.com/2019/08/29/scandale-sexuel-au-kongo-central-mimi-muyita-ankietat-assistante-du-gouverneur-revoquee/

Matubuana et Luemba suspendus…

Malgré leur accolade de réconciliation de façade pour sauver les meubles alors qu’une rivalité légendaire connue de tous les opposaient jusqu’à se disputer la même femme Mimi Muyita Ankietat, le gouverneur Atou Matubuana et le vice-gouverneur Justin Luemba ; tous deux convoqués à Kinshasa pour besoin d’enquête ont été suspendu de leurs fonctions. Ils sont remplacé par le président de l’Assemblée provinciale qui fait office d’intérim jusqu’à nouvel ordre selon le vice-ministre de l’Intérieur sortant, Olongo Pongo Basile.

Clément Wa Mbuyi

print

Partagez

shares