home Eco & Finances, Politique, RD Congo, Société Maniema : L’otage des miliciens Maï-Maï Malaïka, le Sud-africain Philippe Botha libéré

Maniema : L’otage des miliciens Maï-Maï Malaïka, le Sud-africain Philippe Botha libéré

Le dernier otage des miliciens « Maï-Maï Malaïka », le sud-africain  Philippe Botha retenu depuis 41 jours a été libéré sain et sauf depuis hier jeudi 05 septembre 2019 dans les après-midi. Amaigri et visiblement fatigué mais en bonne santé, il a d’abord été amené à la paroisse catholique de Salamabila  avant de reprendre la route de Kindu.

Selon des sources, c’est grâce aux efforts conjugués des autorités provinciales, nationales et son employeur la multinationale canadienne Banro que l’otage a recouvert de sa liberté.

Lire aussi : RDC : Violences armées de l’Est, que se passe-t-il au Sud-Maniema ? https://www.afriwave.com/2019/07/29/rdc-violences-armees-de-lest-que-se-passe-t-il-au-sud-maniema/

Pour rappel, c’est dans la journée du 26 juillet 2019 que quatre personnes avaient été victimes d’un kidnapping après que leur véhicule soit attaqué et incendié sur l’axe menant vers le village Matongo situé à 7 Km de la commune rurale de Salamabila.

Parmi eux, le sud-africain Philippe Botha, un zimbabwéen et deux topographes congolais ; tous travaillant pour la société Namoya Mining, une filiale de la société aurifère canadienne Banro Corporation. Depuis lors, les otages congolais avaient été libérés par les miliciens qui les détenaient dans la forêt de Salamabila où se cacherait toujours leur chef, le Cheik Assani.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares