home Politique, RD Congo, Société RDC : Disparition mystérieuse de Kalev Mutondo, entre colère et négociations secrètes

RDC : Disparition mystérieuse de Kalev Mutondo, entre colère et négociations secrètes

Plus d’un mois depuis qu’il s’est volatilisé dans la nuit du mercredi 10 mars 2021 quelques heures avant que la police ne vienne le cueillir à son domicile, Kalev Mutondo demeure introuvable. Si le mystère de la cavale de l’ancien barbouze demeure entier, il intrigue comme il fait peur sur fond des négociations secrètes

Le mystère de cette disparition demeure entier car l’on s’interrogeait si l’homme est encore dans le pays ou déjà à l’étranger à l’instar du Général fugitif John Numbi au Zimbabwe, l’ancien tout-puissant Administrateur Général de l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) se cacherait toujours quelque part et toujours dans le pays ; voir dans la capitale Kinshasa selon les sources des renseignements. Il lui ait reproché les « arrestations arbitraires, tortures physiques et morales, traitements inhumains et dégradants, détentions illégales, menaces de mort et tentative d’assassinat ».

« Sa fuite dans la clandestinté avait été rendu possible grace à un tuyau lui transmis quelques heures avant par un haut gradé de la police nationale et des propres sypathiques agents de l’ANR avec qu’il a gardé des relations alors que se preparait l’operation de son interpellation » explique une source sous l’anonymat.

Des sources vérifiées font même état d’âpres négociations pour sa reddition avec les tenants du nouveau régime de Kinshasa alors que pendant ce temps la peur gagne le camp Kabila pour le fait que Kalev serait l’un de détenteur de nombreux secrets pouvant demain éclabousser l’ancien régime.

En portant plainte contre les plaignants à son encotre depuis sa cachète, Kalev a continué à narguer les auatorités du pays comme la justice en denoncant ce quil dit être « une procedure arbitraire et illegale » à son encontre. De plus, il pose ses conditions pour sa réaparition, notamment « l’annulation par le parquet général du mandat d’amener et de recherche dont il est lobjet depuis le 11 mars 2021 ». Mais aussi « la tenue d’un procès public » si jamais les poursuites sont engagées contre lui.

Pourtant bien avant cette disparition, l’on se souviendra de la rencontre discrète chez Kitenge Yezu ; le Haut Représentant du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en présence d’Adolphe Lumanu Mulenda Bwana N’sefu, un ancien ministre de la Justice sous Joseph Kabila et en même temps cadre du PPRD ; de surcroit membre de la même tribu « Songye » originaire de Kabinda dans la province de Lomami comme Kitenge Yezu.

Il était question pour Kalev Mutond d’une tentative dans une mission de médiation de la dernière chance pour plaider sa cause. Et pour argument, Kalev avait evoqué sa pleine participation à la mise en place de la coalition entre Front Commun pour le Congo (FCC) de Kabila et le Cap pour le Changement (CACH) de Félix Tshisekedi depuis lors denoncéé par le Président de la République au profit de sa vision de l’Union Sacrée de la Nation.

Les témoins de ce rendez-vous avaient rapporté que « Peu réceptif à cette demande, Kitenge Yezu lui avait conseillé de coopérer avec la justice » ; une réponse certes qui avait convaincu Kalev de rentrer en clandestinité en attendant la suite des négociations ou peut-être que la justice le retrouve un jour.

Lire aussi : RDC : Mais où est donc passé Kalev Mutondo ? https://www.afriwave.com/2021/03/14/rdc-mais-ou-est-donc-passe-kalev-mutondo/

La colère-crainte de Joseph Kabila

Contrairement au faux calme apparent et son mutisme, des sources proches font état de la colère verte de l’ancien président Joseph kabila qui fulmine contre ce qu’il considère comme un « acharnement » de la part de Tshisekedi à l’encontre de ses proches.

Les cas du Général John Numbi Banza en fuite au Zimbabwe et Kalev Mutondo en clandestinité dans le pays auraient convaincu Kabila que c’est lui qui serait directement visé par toutes ces procedures ouvertes contre ses anciens responsables securitaire.

Sa crainte est encore d’autant plus grande qu’une fois ces deux intimes arrêtées, qu’elles negocient leur liberté au prix d’un « deballage des informations » sur lui dans ce qu’il sousponne être un « accord-pacte » sur ce que fut son regime au profit de l’administration Tshisekedi.

Une affaire qui promet…

Lire aussi : RDC : Feuilleton Kalev Mutondo, le « vaudeville » d’un maître-barbouze en cavale https://www.afriwave.com/2021/03/12/rdc-feuilleton-kalev-mutondo-le-vaudeville-dun-maitre-barbouze-en-cavale/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares