home Politique, RD Congo, Société RDC-MANIEMA : Quid de la mort supposée du Sheikh Assani, chef de la milice Maï-Maï Malaika ?

RDC-MANIEMA : Quid de la mort supposée du Sheikh Assani, chef de la milice Maï-Maï Malaika ?

Il est l’un des chefs milices le plus redouté dans le territoire de Kabambare en province de Maniema. Lui c’est le Sheikh Assani Uzaifa Mitende, un intégriste dont les rumeurs annoncent la disparition depuis un certain temps sans qu’aucune confirmation n’y soit encore fournie.

Les seuls éléments de preuve étant des photos montrant un individu lui ressemblant allongé sur un lit de mort et qui circulent sur les réseaux sociaux. Sur ces images, la personne supposée morte est entourée des proches qui sont en fait des miliciens sous sa coupe ; au vue des amulettes bardant des armes traditionnelles faites des arbalètes posées dans un coin de la pièce.

Selon des sources et comme dans ce genre d’organisation criminelle, son remplacement immédiat aurait été acté avec la personne de l’un de ses jeunes frères qui dirigerait la milice Maï-Maï Malaika dans le territoire de Kabambare.

Jusqu’à présent aucune confirmation de la part des autorités politico-administratives de Kindu, la capitale de la province. Pour sa part, la Société civile poursuit ses enquêtes pour confirmer ou infirmer cette nouvelle du décès même si l’origine de cette information demeure inconnue.

Une chose demeure certaine, la terreur imposée à la population tout comme aux sociétés minière de la place par cette milice fait que personne ne veut en parler de la situation de Lusangu à Salamabila même par peur des représailles. Mais par contre pourtant, les photos qui circulent sont explicites et montre que cet individu serait bel et bien mort même si les questions de quoi, dans quelles circonstances et comment demeurent ?

Lire aussi : MANIEMA : Sur injonction rebelle « Maï-Maï Malaika », Salamabila se vide de sa population https://www.afriwave.com/2020/01/17/maniema-sur-injonction-rebelle-mai-mai-malaika-salamabila-se-vide-de-sa-population/

Pour rappel, c’est depuis trois ans que cette milice dite Maï-Maï Malaika est active à Kabambare dans le Sud Maniema. Elle revendiquerait les droits de la communauté de Salamabila, une cité minière de l’emplacement où Namoya Mining, une société extractive exploite de l’or sans respecter le cahier de charge signé avec la communauté.

Dans un passé récent, cette milice s’était également distinguée par des pillages et des enlèvements dont le dernier en date concernait un groupe des congolais et étrangers travaillant pour une société d’exploitation d’or dont le Sud-africain Philippe Botha.

Lire aussi : Maniema : L’otage des miliciens Maï-Maï Malaïka, le Sud-africain Philippe Botha libéré https://www.afriwave.com/2019/09/05/maniema-lotage-des-miliciens-mai-mai-malaika-le-sud-africain-philippe-botha-libere/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares