home Eco & Finances, RD Congo SUISSE : Le Ministère public ouvre une enquête contre le géant minier Glencore

SUISSE : Le Ministère public ouvre une enquête contre le géant minier Glencore

Le Ministère public de la Confédération a ouvert une enquête pénale à l’encontre de Glencore dans une affaire en lien avec des soupçons de corruption en République démocratique du Congo, a annoncé vendredi le géant zougois des matières premières.

Dans un communiqué, le groupe Glencore, actif dans le négoce des matières premières et l’extraction minière, a indiqué avoir été informé dans la journée de l’ouverture de cette enquête par le Ministère public de la Confédération.

Elle porte sur des manquements de Glencore International, qui n’aurait pas “mis en place des mesures organisationnelles pour empêcher des cas présumés de corruption en République démocratique du Congo (RDC), sur lesquels le Ministère public de la Confédération (MPC) enquête actuellement”, détaille le communiqué, qui ajoute que Glencore va coopérer avec l’enquête menée par la justice suisse.

Longue liste d’affaires

Les activités de Glencore en RDC ont été mises en cause à plusieurs reprises. Elles avaient notamment été citées en 2017 dans les Paradise Papers, l’enquête menée par le consortium international des journalistes d’investigation. Fin 2017, l’ONG Public Eye, qui scrute de près les activités des multinationales suisses, avait de son côté déposé une dénonciation pénale auprès du MPC concernant les activités de Glencore en RDC, appelant le procureur à ouvrir une enquête (lire encadré).

Le 5 décembre dernier, Glencore avait également annoncé faire l’objet d’une enquête auprès de l’autorité britannique chargée de la délinquance financière (SFO) pour une affaire de corruption. Le groupe avait par ailleurs été assigné en 2018 par le département américain de la Justice dans le cadre d’une vaste enquête pour corruption liée à ses activités au Nigeria, au Venezuela et en République démocratique du Congo.

>> Lire à ce sujet: La justice américaine exige que Glencore lui remette des documents

afp/vic

Deuxième procédure du MPC contre Glencore

Cette procédure est la deuxième ouverte suite à la dénonciation pénale déposée il y a déjà deux ans et demi par l’Organisation non gouvernementale Public Eye. L’ONG relevait que Glencore avait acquis dès 2007 des participations dans des mines de cuivre et de cobalt en RDC qui valent des milliards de dollars. Le groupe se serait allié notamment avec un homme d’affaires à la réputation sulfureuse, selon elle, pour négocier avec les autorités congolaises. Ces accusations ont été rejetées à plusieurs reprises par Glencore.

Suite à l’examen de cette dénonciation, le MPC avait ouvert il y a un an une première procédure pénale contre inconnu pour corruption de personnalités officielles étrangères. La nouvelle procédure qui vient d’être ouverte l’est dans ce même contexte thématique, cette fois contre Glencore International, précise le MPC.

Gaël Klein

Article à lire sur : Le Ministère public ouvre une enquête contre le géant minier Glencore https://www.rts.ch/info/suisse/11415767-le-ministere-public-ouvre-une-enquete-contre-le-geant-minier-glencore

print

Partagez

shares