home Politique, RD Congo, Société RDC-POLITIQUE : Le FCC contre la réhabilitation d’Atou Matubuana et Justin Luemba au Kongo Central

RDC-POLITIQUE : Le FCC contre la réhabilitation d’Atou Matubuana et Justin Luemba au Kongo Central

L’exécutif provincial du Kongo Central Atou Matubuana Nkuluki et Justin Luemba Makoso reprendra bientôt du service. Suspendus au lendemain du sextape impliquant le vice-gouverneur et l’assistante du gouverneur Mimi Muyeta révoquée depuis, les deux dirigeants sont rétablis dans leurs fonctions respectives.

C’est qui ressort d’un « message officiel » de levée de suspension datée du vendredi 29 novembre 2019 signé Gilbert Kankonde Malamba, Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur et des Affaires Coutumières adressé au gouverneur faisant intérim.

Le ministre explique sa décision en se référant à la requête du président de l’Assemblée Provinciale qui avait décidé, après le vote par son assemblée, de maintenir le Chef de l’Exécutif provincial dans ses fonctions. Et ce, malgré le réquisitoire du Procureur Général près la Cour de cassation du 12 septembre 2019 sollicitant des poursuites contre Atou Matubuana Nkuluki. Une demande rejetée en bloc par l’assemblée provinciale du Kongo centrale.

Pour Flory Kabange Numbi, le gouverneur Atou Matubuana était d’après ses enquêtes, « le commanditaire de cette infamie, exécutée par des agents de l’ANR avec la complicité de l’assistante Mimi Muyita ».

A lire aussi : Scandale Sexuel du Kongo Central : Atou Matubuana Nkuluki, le seul poursuivi ? https://www.afriwave.com/2019/09/13/scandale-sexuel-du-kongo-central-atou-matubuana-nkuluki-le-seul-poursuivi/

Le FCC resurgit…

Dans son communiqué daté du 30 novembre 2019 et au nom de « la morale politique », la Coordination nationale du Front Commun pour le Congo (FCC) « s’insurge » contre la décision du Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde Malamba réhabilitant le gouverneur et le vice-gouverneur du Kongo Central.

Impliqués à des degrés divers dans le scandale sexuel qui a ébranlé la province, le ticket exécutif Atou Matubuana et Justin Luemba suspendus ; avaient été désavoué par la Conférence des présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) début septembre dernier.

« Le FCC regrette cette décision, prise sans tenir compte des observations pertinentes contenues dans sa déclaration du 31 aout 2019. Il réitère, conformément à ses principes et ses valeurs, sa position antérieure, vis-à-vis de ce leadership provincial qui a clairement failli sur le plan éthique et œuvrera dans le sens de doter le Kongo central de nouveaux dirigeants pétris des valeurs républicaines et Ne kongo éprouvées » peut-on y lire.

A lire aussi : KONGO CENTRAL : Les députés rejettent la demande des poursuites contre Atou Matubuana https://www.afriwave.com/2019/09/25/kongo-central-les-deputes-rejettent-la-demande-des-poursuites-contre-atou-matubuana/

Élu Gouverneur de sa province en ticket avec Justin Luemba sur la liste des indépendants, Atou Matubuana Nkuluki n’avait déjà pas bénéficié d’un appui politique du PPRD, son parti  avec lequel il semble en distance aujourd’hui.

Se disant pour le « bien-être de nos populations ainsi que le progrès tant souhaité », le FCC conclu par le renouvellement de son « engagement à promouvoir la moralisation de la vie publique comme un maillon important de l’amélioration de la gouvernance dans notre pays, et ce, à tous les niveaux » fin de citation.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares