home Politique, RD Congo RDC-POLITIQUE : Le MS-G7 recadre la Dynamique pour la Vérité des Urnes

RDC-POLITIQUE : Le MS-G7 recadre la Dynamique pour la Vérité des Urnes

Rien ne semble plus aller entre le MS-G7 proche de Moïse Katumbi au sein de sa plateforme Ensemble pour le Changement et la Dynamique pour la Vérité des Urnes (DVU) de Martin Fayulu ; tous deux membres de la coalition électorale Lamuka.

La nouvelle pomme de discorde, la future désignation du Porte-Parole de l’Opposition qui serait aujourd’hui à la base d’une divergence extrême entre les anciens alliés d’hier lors de la campagne présidentielle 2018.

On savait les relations entre les membres de la coalition électorale Lamuka devenue une plateforme politique pas au beau fixe, la confirmation étant donné par cette échange musclée entre le Groupe parlementaire MS-G7 et la DVU du tandem Fayulu et Muzito de plus en plus seuls.

Dans un communiqué daté du 18 octobre 2019, le Groupe Parlementaire MS-G7 proche de Moise Katumbi recadre la Dynamique pour la Vérité des Urnes (DVU) de Martin Fayulu suite à sa réaction après la lettre du Groupe MS-G7 à la présidente de l’Assemblée nationale : « Le groupe parlementaire MS-G7 n’a aucune intention de verser dans une polémique irrationnelle et sans objet suscitée par la DVU » à propos de la désignation du Porte-parole de l’Opposition.

Se considérant « un groupe parlementaire de l’opposition constitué conformément au Règlement intérieur de l’Assemblée nationale », le MS-G7 rappelle à la DVU qu’elle n’est qu’une « association informelle et sans statut légal qui ne reconnait pas l’existence d’une opposition légale au motif que les résultats des élections du 30 décembre 2018 proclamés par la CENI n’ont pas été conforme à la vérité des urnes ».

Le groupe MS-G7 qualifie l’attitude de la DVU d’une « escroquerie politique et de la duperie que, d’un côté, nier l’existence des Institutions et de l’autre, maintenir ses élus au parlement ainsi que dans les assemblées provinciales et exiger la création d’un « Conseil national des reformes institutionnelle » qui cohabiterait avec les mêmes institutions que l’on conteste ? Y a-t-il plus d’imposture que ce comportement absurde de vouloir une chose et son contraire à la fois ? » s’interroge les amis de Katumbi.

A lire aussi : RDC : Martin Fayulu, sa « danse » de déni et des négociations ratées avant l’implosion de Lamuka ! https://www.afriwave.com/2019/07/04/rdc-martin-fayulu-sa-danse-de-deni-et-des-negociations-ratees-avant-limplosion-de-lamuka/


Le groupe MS-G7 enfonce le clou : « Vouloir donc opposer les groupes parlementaires à la plateforme politique Lamuka serait chercher sournoisement à l’affaiblir par la zizanie interne et faire le jeu du camp adverse que l’on prétend, pourtant combattre ».

Et de terminer, « Le groupe parlementaire MS-G7 ne permettra à personne de réussir une telle entreprise ni lui nier le droit de prendre au sein de l’Assemble nationale toute initiative qu’elle estime nécessaire pour le renforcement de l’opposition politique et le triomphe des idéaux pour lesquels elle se bat ».

Roger DIKU

print

Partagez

shares