home Politique, RD Congo, Société KINSHASA : Félix Tshisekedi lance officiellement le « Salongo » national par « Kin Bopeto »

KINSHASA : Félix Tshisekedi lance officiellement le « Salongo » national par « Kin Bopeto »

Revêtu de sa chasuble fluo, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi a officiellement lancé la première journée du « Salongo » national, cette opération de salubrité publique participative  par « Kin Bopeto » ce samedi 19 octobre 2019.

Ce programme d’assainissement de la ville de Kinshasa est une initiative du gouverneur Gentiny Ngobila. C’est la commune urbaine de Bandalungwa, arrêt de bus Bakayawu qui a eu cet insigne honneur d’accueillir cet événement en présence des autorités politico-administratives de la capitale-province du pays.

Désormais, « tous les derniers samedis du mois, de 8h00 à 11h00 ;  les rues, les places publiques, les marchés, les alentours des commerces, les écoles, les églises, les parcelles seront nettoyés avec l’implication des habitants. Chaque mois les quartiers les plus salubres seront récompensés » annonce le compte Twitter de la présidence.

Insistant sur « un changement de mentalité collectif », Félix Tshisekedi a parlé  d’un « signal fort que nous lançons à tout le pays : parfois, les maladies que nous connaissons ici, c’est à cause de nos comportements. Ce n’est pas un mauvais sort, souvent c’est à cause de la mauvaise gestion des immondices ».

Liant l’utile à l’agréable en donnant son coup de pelle, peut-être en échos à la marche contre la corruption et l’impunité sur appel du Comité Laïc de Coordination (CLC) à travers le pays, le chef de l’État insiste : « Vous demandez que nous luttons contre le vol, la corruption, le détournement et nous vous demandons également de changer des mentalités. Notre priorité, c’est le peuple d’abord, mais le peuple doit prouver sa souveraineté. Il faut dans ce cas être à votre propre contrôle. Vous devez nous dire comment vous voulez que le pays marche (…) En lançant Kin-Bopeto, nous lançons également un message très fort à tout le pays ».

Avec le choix de Bandalungwa, Félix Tshisekedi a interpellé les habitants de cette  commune et au travers d’eux tout le pays : « Si vraiment pour vous Bandal c’est Paris, faites qu’il devienne comme Paris ».

Une récompense à l’appui

En appui au travail d’assainissement public, le gouvernement provincial de Kinshasa a promis de récompenser les 24 quartiers les plus propres, en raison d’un quartier par commune.

Pour son lancement, la coordination du programme annonce la remise des premiers prix avant la semaine prochaine : « Dès ce soir nous allons avoir les rapports de chefs de quartiers et des bourgmestres et avant la fin de la semaine nous allons primer les quartiers les plus propres, soit un quartier par  commune. Ces quartiers obtiendront une enveloppe qui sera dédié à l’embellissement de leur quartier », a annoncé Germain Mpundu, coordonnateur de Kin Bopeto.

« Ce sera un montant important que gagnera le quartier. Ce n’est pas de l’argent distribué en espèce mais une somme consignée qui va aider à financer un projet choisi par le quartier vainqueur. Nous aurons 24 quartiers qui vont gagner étant donné que le concours se déroulera dans chaque commune », expliquait déjà Germain Mpundu en septembre dernier.

Programme « volontariste » pour les journées Bopeto, « la ville de Kinshasa ne débourse rien » ; la population étant appelée au civisme et au patriotisme pour inciter les autorités de la ville à prendre des engagements citoyens.

Engagé sur un plan appelé « transversal », ce projet durera cinq ans est piloté par un coordonnateur provincial avec rang de ministre provincial. Il a un cabinet. Des coordinations communales ont été mises en place.

Clément Wa Mbuyi

print

Partagez

shares