home Politique, RD Congo, Régions Marche #KinPropre de La LUCHA et IL EST TEMPS : nombreuses arrestations des jeunes militants

Marche #KinPropre de La LUCHA et IL EST TEMPS : nombreuses arrestations des jeunes militants

L’appel à battre le pavé des organisations citoyennes dont La LUCHA et Il EST TEMPS de ce jeudi 27 avril 2017 dans la capitale du pays, Kinshasa s’est terminé par des nombreuses arrestations des jeunes militants. Ils étaient 23 personnes au total à être interpellées et amenées au cachot du Camp militaire Lufungula avant d’y être relâchés sur ordre du gouverneur de la ville-capitale après leur refus de retirer leurs T-shirts au logo de leur mouvement.

Cette manifestation qui avait deux objectifs à savoir : dénoncer l’inaction des autorités urbaines qui administrent la ville et sensibiliser la population dans la gestion des déchets n’a pas été permise par les responsables administratifs de la ville. Aux deux correspondances adressées au gouverneur André Kimbuta respectivement en dates des 21 et 24 avril courant et ce, en évocation de l’article 53 de la constitution, le gouverneur ayant refusé de recevoir les jeunes militants a tout de même reçu leur memo dont ils espèrent qu’il en lira le contenu.

Pour la LUCHA, sanitaires et cette marche vise à dénoncer et à exiger votre implication rapide et urgente dans l’assainissement de la ville de Kinshasa car « Kin la belle » est devenue « Kin la poubelle » et cela expose notre population à plusieurs conséquences environnementales. De son côté, Il est Temps insiste sur le fait d’appel à plus de responsabilité nécessaire à l’autorité saisie conformément à l’article 26 de la constitution et de veiller à la bonne sécurité des citoyens lors de cette marche.

Les deux associations du mouvement citoyen insistent l’état insalubre de la ville-capitale du pays qui s’apparente et constitue un trouble à l’ordre public et une violation de nos droits tels que garantis dans notre constitution en son article 53. La marche partira du croisement des avenues Bokasa-Kabinda en passant l’avenue des Huileries pour atteindre à l’Hôtel de Ville sur l’avenue Colonel Ebeya afin d’y déposer le mémorandum à destination des autorités.

Document du Mouvement Citoyen IL EST TEMPS

 

Pour une capitale propre et saine, c’est une affaire de tous : #KinPropre, c’est le nom de cette campagne citoyenne lancée depuis plusieurs semaines par des personnes soucieuses d’un cadre de vie acceptable. Cette protestation militante vise l’état d’insalubrité qui déforme le visage de Kinshasa la capital-province du pays avec ces montagnes des dépotoirs publics. A l’odeur nauséabond s’associe carrément un risque sanitaire globalisé pour l’ensemble de la population.

Lire nos articles : Environnement et salubrité à Kinshasa : vers un début de sortie de torpeur ? https://www.afriwave.com/?p=2817 et Gestion des immondices à Kinshasa : #Pourunecapitalepropre et saine… https://www.afriwave.com/?p=2536 

print

Partagez

shares