home Politique, RD Congo, Régions Signature de L’Arrangement Particulier (AP) : le coup de force de la MP sans La CENCO et Le RASSOP

Signature de L’Arrangement Particulier (AP) : le coup de force de la MP sans La CENCO et Le RASSOP

Quatre mois après, c’est un véritable coup de force que celui réussi par la Majorité Présidentielle pour avoir fait signer le 27 avril 2017 L’Arrangement Particulier (AP), texte additif de mise pour la mise en œuvre de l’Accord politique du Centre Interdiocésain du 31 décembre 2016 dont on a peiné à s’entendre durant des mois. La cérémonie qui avait pour cadre le Palais du Peuple était convoquée par les deux présidents du Parlement et du Sénat réunis en plénière.

Les grands absents de cette cérémonie étant le médiateur de la CENCO et le Rassop du tandem Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi. Par contre, bons nombres d’opposants d’hier ont signé ce texte : l’Opposition Républicaine, l’Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre 2016, le Front pour le Respect de la Constitution ainsi que quelques dissidents du Rassop. Et ce, à la grande satisfaction de la frange radicale proche du président de la République qui n’a cessé de jubiler mais pour combien de temps encore se demande les observateurs. Car, la sortie de la crise politique devenue institutionnelle par la non tenue de l’élection présidentielle et le maintien de Joseph Kabila à la tête n’est pas pour demain.

Malgré l’appropriation du processus par la force de ses astuces inadmissibles par la Majorité présidentielle (MP), la CENCO par son SG, l’Abbé Donatien Nshole n’en a pas trouvé à redire : il n’y a pas d’inconvénient si toutes les parties prenantes se mettent d’accord pour signer l’Arrangement Particulier expliquait-il aux médias.

Le Rassemblement boude la signature

Comme il fallait s’y attendre, dans un communiqué signé par son président Félix Tshisekedi ; le Rassop ne reconnait pas cette signature : Une fois encore, le Rassop constate, sans surprise, que Mr Joseph Kabila persiste dans son entêtement de liquider purement et simplement l’accord politique de la Saint Sylvestre, au mépris, d’une part, de la lettre et de l’esprit dudit Accord et d’autre part, de la résolution 2348 du Conseil de Sécurité des nations-Unies du 31 mars 2017…Le Rassemblement considère qu’en commettant cette forfaiture, au vu et au su du monde, Joseph Kabila s’exclut du seul cadre qui lui conférait encore une certaine légitimité et rétablit les conditions d’instabilité et d’affrontements dans le pays. Et en rappelle que ni Mr Joseph Kabila, Aubin Minaku et Léon Kengo n’ont qualité de convoquer une réunion des parties prenantes à l’Accord et moins encore de faire signer l’Arrangement Particulier en dehors de la médiation des bons offices de la CENCO.

Entre autres questions de désaccord entre le Rassop et la MP, le problème lié à la désignation-nomination du Premier Ministre de la période transitoire et celui du Président du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Dans le texte amendé par exemple sur le point d’achoppement entre la MP et le Rassop ; c’est le Pr Jacques Djoli du MLC qui le relève : Le texte qui sera signé n’est pas basé sur celui signé le 31 décembre au Centre Interdiocésain de Kinshasa. Pour exemple, le texte original de la Saint Sylvestre mentionne clairement ceci : le premier ministre est présenté par le rassemblement qui présente. Tandis que le document qui sera signé lui mentionne que le premier ministre est issu, cela veut dire que le premier ministre peut être nommé par … Comme d’ailleurs c’est le cas avec Bruno Tshibala qui a été nommé par Joseph Kabila.

Une chose est certaine, ce passage en force faisant abstraction du Rassop n’est pas de bon augure. Car pour faire échec à ce nouveau coup de force, le Rassop en appelle au peuple à se prendre en charge conformément à l’article 64 de la Constitution qui autorise tout Congolais à « faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions constitutionnelles. C’est un nouveau bras de fer en perspective.

print

Partagez

shares