home Politique, RD Congo RDC : Gouvernement Sama Lukonde, leçons politiques d’un nouveau départ [DECRYPTAGE]

RDC : Gouvernement Sama Lukonde, leçons politiques d’un nouveau départ [DECRYPTAGE]

Beaucoup d’appelés qui ont espérés mais peu d’élus après la nomination du gouvernement Sama Lukonde au risque de créer des mécontents frustrés. Plusieurs leçons sont pourtant à retenir sur le plan politique. A la déception et aux regrets des non-maintenus perdants qui ont fait les frais en n’entrant pas dans la nouvelle équipe de « l’Union Sacrée de la Nation », il y a les gagnants qui intègrent les institutions de la République pour un renouveau du pays.

Dans le parti du Président de la République d’abord, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ; l’exercice du pouvoir pour la toute première fois n’a pas été si facile. Ce parti a renouvelé presque la quasi-totalité de ses ministres, et pour cause l’amateurisme voire l’incompétence sur fond de « présumés » soupçons de corruption de ses membres.

Ainsi Gilbert Kankonde Malamba à l’Intérieur, le Dr Eteni Longondo à la Santé et Acacia Bandubola Mbongo à l’Economie qui n’ont jamais fait preuve de maitirse des dossiers importants ont-ils été débarqués.

Ce qui n’a pas empêché le Chef de l’Etat de resserrer son emprise sur l’appareil sécuritaire du pays, surement en prévision des échéances à venir d’ici 2023 en donnant le ministère de la Défense Nationale à un ancien Général-médecin à la retraite, Gilbert Kabanda, qui lui est proche ; et celui de l’Intérieur à Daniel Aselo Okito, Secrétaire Général adjoint de l’UDPS, en remplacement de Gilbert Kankonde. Le ministère des Finances avec son ancien Ambassadeur itinérant Nicolas Kazadi Kadima est également confié à un proche.

Ensuite l’entrée dans les institutions des proches des anciens opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba qui occupent des postes stratégiques : Christophe Lutundula et Christian Mwando, partisans de Moïse Katumbi, nommés respectivement au ministère des Affaires étrangères et à celui du Plan.

Jean-Pierre Bemba de son côté voit Ève Bazaïba Masudi, Secrétaire Générale de son parti le Mouvement de Libération du Congo (MLC) qui vilipendait encore sous peu Félix Tshisekedi en soutenant Martin Fayulu nommée ministre de l’Environnement avec rang de vice-Première ministre. Mais aussi le fidèle des fidèles et responsable extérieur du parti, le belgicain Dr Jean-Jacques Mbungani Mbandai qui avait toujours gardé une très bonne relation avec Félix Tshisekedi comme ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention.

Le cas Kamerhe

Bien que n’étant plus Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat pour cause de sa condamnation en première instance à 20 ans de prison pour des faits de corruption, Vital Kamerhe et son parti l’Union pour la Nation Congolaise semblent s’en sortent miraculeusement ; preuve de conservation d’une réelle influence politique présumée.

Inaudible qu’invisible lors des consultations présidentielles de fin d’année 2020 pour l’avènement de l’Union Sacrée de la Nation, l’UNC tire son épingle de jeu avec plusieurs maroquins et non les moindres ; voir se renforce dans les institutions.

Avec quatre ministres dont l’éternel beau-frère Aimé Boji Sangare qui revient dans un gouvernement en conservant l’important ministère du Budget hier dirigé par Jean-Beaudouin Mayo Mambeke. Si Aimé Molendo Sakombi originaire de l’Equateur se maintien aux Affaires Foncières, c’est le Sud-Kivu avec Walungu le fief de Kamerhe qui est servi. Notamment avec le controversé ministre d’Etat Alexis Gizaro Muvuni dont on dit qu’il est rwandophone au ministère des Infrastructures et Travaux Publics. Une stratégie politique non appréciée de ses alliés à l’instar de Kudura Kasongo qui s’en trouvent frustrés.

Kamerhe voit même sa protégée Madame Nicole Ntumba Bwatsha nommée Directrice adjointe du Cabinet du Chef de l’Etat chargée des questions juridiques, politiques et diplomatiques en remplacement d’Eberande Kolongele devenu ministre du Numérique.

Lire aussi : RDC : Le premier gouvernement de Félix Tshisekedi et Jean-Michel Sama Lukonde enfin connu https://www.afriwave.com/2021/04/13/rdc-le-premier-gouvernement-de-felix-tshisekedi-et-jean-michel-sama-lukonde-enfin-connu/

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares