home Politique, RD Congo RDC : Le premier gouvernement de Félix Tshisekedi et Jean-Michel Sama Lukonde enfin connu

RDC : Le premier gouvernement de Félix Tshisekedi et Jean-Michel Sama Lukonde enfin connu

Pres de deux mois depuis sa nomination le 15 février 2021 et moults discussions, le premier gouvernement entièrement à sa main de Félix Tshisekedi et son Premier ministre Sama Lukonde a été nommé dans la douleur de réaménagement en vue de contenter tout le monde. Le nouveau gouvernement clôt ainsi définitivement la page de l’échec de la coalition d’avec Joseph Kabila de janvier 2019 à décembre 2020.

La nouvelle équipe gouvernementale, constituée de personnalités ayant toutes adhérées a la vision du Chef de l’Etat pour une Union Sacrée de la Nation arrive aux affaires dans un contexte difficile sur fond d’une crise économique profonde et de violences armées dans l’Est du pays.

La taille du gouvernement a été réduite, la participation de la femme et de la jeunesse a été prise en compte. Les principes de représentativité et d’inclusivité ont été respectés“, a déclaré, lors de l’annonce de la nomination de son gouvernement, le Premier ministre.

Avec une moyenne d’âge de 47 ans, le nouveau gouvernement, baptisé gouvernement de “l’Union Sacrée de la Nation” est d’une taille légèrement réduite avec une forte participation de la femme et de la jeunesse sur fond d’une représentativité nationale et inclusivité des forces politiques. 

Il compte, en plus du Premier ministre, 57 membres dont 14 femmes, soit une représentativité féminine de 27 % et 80% des nouvelle figures. Ses priorités seront la sécurité, la santé, l’enseignement, la justice, l’agriculture, la pêche & l’élevage, l’économie, le processus électoral, les Infrastructures et le numérique.

Le précédent cabinet de coalition formé en août 2019, était dirigé par Sylvestre Ilunga Ilunkamba (pro-Kabila) et comportait 66 membres, en plus du Premier ministre. Les partisans de Joseph Kabila y étaient majoritaires (43 pro-Kabila et 23 pro-Tshisekedi) et occupaient des postes clés. L’équipe gouvernementale était composée à 83 % d’hommes et à 17 % de femmes.

Mainmise sur l’appareil sécuritaire

Outre les ministères des Finances et de l’Enseignement confiés ses partisans, Félix Tshisekedi resserre son emprise sur l’appareil sécuritaire : le ministère de la Défense revient à un général-médecin à la retraite, Gilbert Kabanda, un proche, et celui de l’Intérieur à Daniel Aselo Okito, Secrétaire Général adjoint de l’UDPS, le parti présidentiel.

Dans ce gouvernement, les proches des anciens opposants Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba occupent des postes stratégiques. Ce sont les cas d’Ève Bazaïba, Secrétaire Générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC), le parti de Jean-Pierre Bemba, qui est nommée ministre de l’Environnement avec rang de vice-Première ministre. Christophe Lutundula Apala et Christian Mwando Nsimba Kabulo, proches de Moïse Katumbi, ont été nommés respectivement au ministère des Affaires Etrangères et à celui du Plan.

L’Union pour la Nation Congolaise UNC, le parti de Vital Kamerhe, l’ex-Directeur de cabinet du Président de la République condamné en première instance à 20 ans de prison pour des faits de corruption, conserve l’important ministère du Budget ainsi que celui des Affaires foncières.

Pour rappel, c’est le 6 décembre 2020 que Felix Tshisekedi avait mis fin à la coalition d’avec Joseph Kabila et s’était lancé dans une conquête de tous les leviers du pouvoir sur fond de menace de dissolution du Parlement. Il avait finalement réussi son pari à force de débauchages, à renverser la majorité de Joseph Kabila dans les deux chambres du parlement.

Pour l’analyste Joseph Bunduki Kabeya, « Maintenant que le casting des « Warriors » est connu et publié, les nouveaux ministres n’auront pas d’état de grâce. La phrase du président est suspendue au-dessus de leurs têtes. « Kisalu me banda » (que le travail commence) et la Nation attend des résultats concrets pour l’amélioration du vécu quotidien et non plus des chamailleries et des blocages comme ceux qui ont été vus dans le gouvernement Ilunkamba avec des ministres plus enclins à se soumettre aux desiderata de leur « autorité morale » qu’à l’obéissance aux ordres du Président de la République ».

Il poursuit : « Le casting des guerriers indique que le gouvernement a été rajeuni et a incorporé un plus grand nombre de femmes que les précédents gouvernements. Les femmes ont ici l’occasion de montrer ou plutôt de démentir l’adage congolais qui dit que « basi batongaka mboka te ». Elles ont l’opportunité de démontrer leurs compétences et leurs pertinences dans la résolution des problèmes qui entravent le développement du pays. Les Warriors ont deux ans pour mettre sur orbite des mesures qui devront ramener le sourire sur les visages des congolais. Deux ans, c’est à la fois long et court. À eux de démontrer que « mosala esi ebandi » (la tâche est en train d’être réalisée) est une réalité et non un fantasme ».

La liste des ministres

Voici la liste complète du nouveau gouvernement nommé lundi 12 avril 2021 par une ordonnance signée par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et lue à la télévision nationale (RTNC) par le porte-parole du président, Henri-Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba. Il compte 56 membres dont quatorze femmes.

Premier ministre : Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge

Vice-Premiers ministres et ministres de :

Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières : Daniel Aselo Okito Wankoy

Affaires Etrangères : Christophe Lutundula Apala

Fonction Publique, Modernisation de l’Administration et Innovation du Service Public : Jean-Pierre Lihau Ebua

Environnement et Développement Durable : Mme Ève Bazaiba Masudi, issue du Mouvement de Libération du Congo (MLC)

Ministres d’Etat

Justice et Gardes des Sceaux : Mme Rose Mutombo Kiese

Infrastructures et Travaux Publics : Alexis Gizaro Muvuni

Portefeuille : Mme Adèle Kahinda Mayina

Plan : Christian Mwando Nsimba

Budget : Aimé Boji Sangara

Urbanisme et Habitat : Pius Muabilu Mbayu Mukala

Développement Rural : François Rubota Masumbuko

Entreprenariat, Petites et Moyennes Entreprises : Eustache Muhanzi Mubembe

Aménagement du Territoire : Guy Loando Mboyo

Ministres

Défense Nationale et Anciens Combattants : Gilbert Kabanda Rukemba

Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST): Tony Mwaba Kazadi

Santé Publique, Hygiène et Prévention : Jean-Jacques Mbungani Mbandai

Finances : Nicolas Kazadi Kadima

Transports et Voies de Communication et de Désenclavement : Chérubin Okende Senga

Agriculture : Désiré Nzinga Bilihanze

Pêche et Elevage : Adrien Bokele Djema

Économie nationale : Jean-Marie Kalumba Yuma

Industrie : Julien Paluku Kahongya (maintenu)

Intégration régionale : Didier Mazenga Mukanzu

Enseignement Supérieur et Universitaire : Muhindo Nzangi

Recherche Scientifique et Innovation Technologique : José Mpanda Kabangu

Hydrocarbures : Didier Budimbu Ntubuanga

Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-Ntic) : Augustin Kibassa Maliba Lubalala (maintenu)

Numérique : Désir-Casimir Kolongele Eberande

Emploi, Travail et Prévoyance Sociale : Mme Ndusi Ntembe

Affaires Foncières : Aimé Sakombi Molendo

Ressources Hydrauliques et Électricité : Olivier Mwenze Mukaleng

Droits Humains : Albert Fabrice Puela

Genre et Famille : Mme Gisèle Ndaya Luseba

Commerce Extérieur : Jean Lucien Bussa Tongba (maintenu)

Mines : Antoinette N’Samba Kalambayi

Communication et Médias (et porte-parole du gouvernement) : Patrick Muyaya Katembwe

Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité Nationale : Modeste Mutinga Mutuishayi

Formation professionnelle et Métiers : Mme Antoinette Kipulu Kabenga

Jeunesse, initiation à la nouvelle citoyenneté et Cohésion Nationale : Yves Bunkulu Zola

Sports et Loisirs : Serge Tshembo Nkonde

Tourisme : Modero Nsimba Matondo

Culture, Arts et Patrimoine : Mme Catherine Katumbu Furaha

Relation avec le Parlement : Mme Anne-Marie Karume Bakaneme

Ministre près le Président de la République : Mme Nana Manuanina Kihimba

Ministre Déléguée près le ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires, et Solidarité nationale chargé des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables : Mme Irène Esambo Diata

Vice-ministres

Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières : Jean-Claude Molipe Mandongo

Affaires Etrangères : Samy Adubango Ahoto

Justice : Amato Bahibazire Mirindi

Plan : Crispin Mbadu Panzu

Budget : Mme Elysée Bokumuamua Maposo

Défense Nationale : Séraphine Tulugu Kutuna

Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST): Mme Aminata Namasiya Bazego

Santé publique et Prévention : Mme Véronique Kilumba Nkulu

Finances : Mme Nsele Onyege

Transport et Voies de Communication : Marc Ekila Likombio

Mines : Godard Motemona Gibolum

Il ne reste plus que l’investiture de ce gouvernement après approbation de son programme d’action par l’Assemblée nationale.

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares