home Politique, RD Congo, Société RDC : Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba inhumé au Maroc ?

RDC : Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba inhumé au Maroc ?

Deux semaines après son décès le dimanche 21 mars 2021, Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba dit « Honoré Atu », 75 ans ; serait inhumé au Maroc où il vivait en exil depuis des années. Une nouvelle non confirmée d’autant que le questionnement demeure sur le lieu exacte de son enterrement.

L’ancien « flic » et président-fondateur du mouvement dit de résistance patriotique de l’Alliance des Patriotes pour la Refondation du Congo (Apareco) malade bien avant sa mort reposerait peut-être désormais dans la même terre marocaine que l’ex-chef de l’Etat, le Marechal Mobutu Sese Seko.

« De la splendeur du régime à la fuite et dans la mort, Honoré Atu aura servi son guide jusqu’à la fin dans une fidélité sans faille. Comme pour le président Mobutu, ça serait déplorable que sa famille choisisse de l’enterrer à l’étranger alors que son pays ne le lui interdit pas. Espérons qu’un jour leurs corps reviendront au pays afin la terre de nos ancêtres les accueillent pour leur repos éternel » explique avec amertume un ancien mobutiste proche de Ngbanda.

Aux dernières nouvelles, des tractations entre sa famille et les autorités françaises seraient en cours afin qu’Honoré Ngbanda soit enterré en France à Paris où réside une partie de ses enfants et petits enfants.

Dans son message d’hommage à Honoré Ngbanda adressé au peuple congolais, la présidente nationale ai Candide Okeke demeure dans la lignée de son prédécesseur en disant fixer le cap sur la libération totale de la RDC : « Le Président Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, le Grand Résistant et Père de la Résistance congolaise nous a précédés auprès de son Dieu.  Paix à son âme ! Notre commandant en chef est parti, mais il est vivant et restera dans nos mémoires comme un phare & un éclaireur de notre combat de libération nationale. Il n’est plus mais la lutte continue. Honoré Ngbanda a brillamment fait sa part. Même mort ses ennemis continuent à le craindre, parce que son esprit reste fort et le meilleur moyen de lui rendre hommage c’est de poursuivre la lutte jusqu’à la libération de notre peuple.

Le côté mystique comme la religion ne sont toujours pas lointains dans le discours de l’Apareco : « Lui, Notre commandant en chef a toujours dit que notre combat était avant tout spirituel ainsi après avoir brillamment accompli sa mission sur terre le voilà parti préparer la libération de notre pays dans sa phase finale, dans sa dimension spirituelle. Honoré Ngbanda ne s’est pas battu en vain il nous a laissé tout ce qu’il faut pour finir son combat. Ne baissez pas les bras, prenez courage. » explique Mme Okeke.

Comme dans les méthodes Apareco et dans un rappel des troupes alors que la survie du mouvement mise à rude épreuve demeure incertaine, candide Okeke alarme sur le fait que « Notre pays est au bord de la catastrophe, le danger de la balkanisation est plus imminent que jamais ; l’heure n’est donc vraiment plus à la division ni aux querelles mais plutôt à l’unité… Mettons de côté nos divergences, surpassons-nous, privilégions avant tout l’intérêt supérieur de la nation et le bien-être commun ; Le temps presse, Nous devons rapidement faire face à une frange de la classe politique congolaise à la solde de Kigali et qui a capitulé face aux occupants ».

Lire aussi : RDC : Candide Okeke assume l’intérim d’Honoré Ngbanda à la tête de l’Apareco https://www.afriwave.com/2021/03/26/rdc-candide-okeke-assume-linterim-dhonore-ngbanda-a-la-tete-de-lapareco/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares