home Politique, RD Congo, Société RDC : Quatre Sauts- de-mouton rendus à la circulation routière dans Kinshasa

RDC : Quatre Sauts- de-mouton rendus à la circulation routière dans Kinshasa

Comme promis lors de la réunion technique du 18 décembre 2020 dernier entre le Ministre des Infrastructures et les responsables de l’Office des Routes et ceux de Voiries et Drainage (OVD), quatre sauts-de-mouton sur les six en construction dans la ville-capitale du pays Kinshasa ont été rendus aux usagers de la circulation routière hier jeudi 31 décembre 2020.

La cérémonie de l’ouverture officielle avait été présidé par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi symboliquement sur celui du Carrefour dit Mandela dans la commune de la Gombe au croisement de l’Avenue de la Libération (ex-24 Novembre) et le Boulevard du 30 juin. Il s’agissait de ceux de Socimat et Mandela à Gombe, celui de Pompage dans la commune de Ngaliema et celui de Debonhomme dans celle de Matete avant que le cortège du Chef de l’État fasse le tour de trois autres ouvrages.

Les trois autres sauts-de-mouton du croisement des avenues de La libération et Kabinda en face de la station nationale de la RTNC dans la commune de Lingwala, celui de la Route de Mokali à Kingasani dans la commune de Kimbanseke et le dernier à Masina Pascal non loin du marché Laurent-Désiré Kabila le seront incessamment après travaux de finition.

Au nombre de neuf au total, seuls six d’entre-eux avaient été mis en construction dans le cadre du Programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’État lancé au mois de mars 2019. Ces travaux ont cependant connu un très grand retard de plus d’un an dans leur réalisation, occasionnant par-delà l’arrestation de certains responsables des entreprises de construction à qui ces marchés de gré-à-gré avaient été confiés pour corruption et détournements des deniers publics.

Ces ouvrages technique d’un genre nouveau dans le paysage routier congolais ont été imaginés pour désengorger tant soi peu et rendre fluide la circulation automobile devenue impossible avec des embouteillages monstres, un calvaire quotidien pour les déplacements dans et au travers de la ville de Kinshasa qui n’aura connu aucune construction routière depuis l’indépendance de 1960.

Lire aussi : KINSHASA : Chantiers Sauts-de-mouton, quand l’Argent rime avec Déconvenues et Détournements… https://www.afriwave.com/2020/02/06/kinshasa-chantiers-sauts-de-mouton-quand-largent-rime-avec-deconvenues-et-detournements/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares