home Politique, RD Congo, Société RDC : La Communication de l’APLC rencontre des professionnels des médias de Kinshasa

RDC : La Communication de l’APLC rencontre des professionnels des médias de Kinshasa

La Direction de Communication via la Porte-parole de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) a rencontré les professionnels des médias de la ville-province et capitale du pays Kinshasa.

Le rendez-vous a eu lieu au siège même de l’organisation sous l’animation de la Porte-parole Madame Chouna Lomponda. Selon le communiqué de presse rendu public, « cette réunion a servi de cadre d’échanges autour des questions de transparence dans la communication, de culture d’intégrité, de prévention », mais aussi « du travail des média au regard des missions de l’APLC ainsi que le rapport entre l’agence les médias ».

Car pour l’APLC, « l’espace médiatique constitue un levier pour l’instauration d’une culture de l’intégrité », mais aussi que « la lutte contre la corruption et le patriotisme sont étroitement liés » selon la vision du Coordonnateur de l’agence Me Ghislain Kikangala selon laquelle « chaque congolais peut participer à la lutte contre la corruption ».

Lire aussi : RDC : L’APLC intercepte des conteneurs faussement déclarés à l’entrée de Kinshasa https://www.afriwave.com/2020/11/04/rdc-laplc-intercepte-des-conteneurs-faussement-declares-a-lentree-de-kinshasa/

Pour Chouna Lomponda, « Par des investigations, en rendant compte des délits impliquant les pouvoirs politiques ou économiques, les journalistes par leur travail, permettent aux citoyens d’exercer leur devoir de surveillance de celles et ceux qui gouvernent en leur nom, ainsi que des entreprises et autres groupes d’intérêts qui pèsent sur le devenir commun de nos sociétés ».

Insistant sur la « transparence » comme mode fonctionnement, l’APLC a cette « volonté d’entretenir des rapports harmonieux avec la presse, dans le respect et la confiance » a déclaré en outre Mme Chouna Lomponda. En rapport avec les objectifs de l’APLC axés sur la culture des « résultats », cette « transparence se reflètera également dans notre discours et nos actions de prévention » a conclu la porte-parole Chouna Lomponda.

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares