home Finances, Politique, RD Congo RDC : La Justice s’intéresse à la bancarisation des salaires des Agents et Fonctionnaires de l’Etat

RDC : La Justice s’intéresse à la bancarisation des salaires des Agents et Fonctionnaires de l’Etat

La justice congolaise serait-elle passée  à la vitesse supérieure quant à fouiner le passé dans les dossiers corruption et autres détournements des deniers publics ? C’est le moins que l’on puisse constater avec la dernière « Réquisition d’Information » initiée par Sylvain Kalula Muana, Procureur Général et Officier du Ministère Public près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Matete à Limete.

En effet, dans un document officiel dont AFRIWAVE.COM a pris connaissance, le procureur Sylvain Kalula Muana dont on connait la perspicacité dans la traque liée à la corruption et aux détournements de deniers publics voudrait voir claire dans le dossier concernant « L’opération bancarisation initiée en Août 2011 par le gouvernement de la République dans le noble but d’éradique le phénomène de la rémunération des agents fictifs et des doublons, en vue d’épargner le trésor Public des sorties des fonds supérieures à la réalité ».

Or selon des enquêtes menées par la Police Judiciaire des Parquets, c’est « malheureusement » le contraire qui a été établi. Sur les 209.697.774.920 FC décaissés mensuellement par le Trésor Public pour un effectif de 1.220.458 fonctionnaires et agents de l’Etat ; « une cinquantaine des personnes se partage mensuellement la somme de 50.200.109.495 FC 5 (Cinquante milliards deux cents millions cent et neuf mille quatre cents nonante-cinq Francs-Congolais) ».

Conséquence écrit le Procureur Kalula : « Depuis huit ans, l’opération bancarisation n’est pas encore parvenue à éradiquer 133.253 agents fictifs, auxquels s’ajoutent 43.253 doublons. En clair, d’Août 2011 à Novembre 2019, soit 101 mois, la somme de 507.021.105.899 FC (cinq  cents et sept milliards vingt-et-un millions cents cents et cinq mille huit cents nonante-neuf Francs-Congolais) est partagé personnes, et, il en sera ainsi tout qu’un n’aura pas mis un terme à ce fléau par des mesures courageuses ».

L’Officier du Ministère Public sollicite-t-il ainsi trois devoirs d’enquête à savoir: « Se rendre au siège de l’Association Congolaise de Banques afin d’y obtenir les noms des différentes banques commerciales choisies pour assurer la paie des Agents et Fonctionnaires de l’Etat depuis la bancarisation (Août 2011) à ce jour, Y obtenir également les copies des différentes rapports des paies établis par les différentes banques faisant aussi mention des reliquats réservés du Trésor Public , Poser tout acte utile à la manifestation de la vérité et enfin Nous faire rapport » en terminant par souligner « l’Urgence » du dossier.

Il sied de souligner le fait que toute cette gestion calamiteuse s’est faite sous le régime Kabila avec les quatre derniers gouvernements d’Adolphe Muzito, d’Augustin Matata Ponyo, de Samy Badibanga et Bruno Tshibala.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares