home Politique, RD Congo, Société RDC-ANTI CORRUPTION : Ghislain Kikangala prend ses fonctions à la tête de l’APLC

RDC-ANTI CORRUPTION : Ghislain Kikangala prend ses fonctions à la tête de l’APLC

Près de deux semaines après sa nomination le 19 juillet 2020 à la tête de l’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), Me Ghislain Kikangala ; le nouveau Coordonnateur de cette nouvelle agence spécialisée rattachée à la présidence de la république a pris ses fonctions.

C’était au cours d’une sobre cérémonie de remise-reprise tenue le jeudi 30 juillet 2020 au Quartier Gulf, Binza Village dans la commune de Ngaliema avec son prédécesseur ; l’ancien Conseiller Spécial du chef de l’Etat en charge du Bureau de Lutte contre la Corruption Luzolo Bambi Lesa.

Lire aussi : RDC : Ghislain Kikangala nommé Coordonnateur de L’Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC) https://www.afriwave.com/2020/07/20/rdc-ghislain-kikangala-nomme-coordonnateur-de-lagence-de-prevention-et-de-lutte-contre-la-corruption-aplc/

Pour marquer l’entrée officielle en fonction de son comité, Me Ghislain Kikangala a déclaré « entamer ce mandat avec beaucoup de détermination » avant d’avertir : « J’’invite tous ceux, qui de manière consciente ou inconsciente, ont contribué à la corruption ; de faire spontanément acte de contrition en se dénonçant eux-mêmes avant qu’il ne soit trop tard ».

De son côté, Luzolo Bambi s’est dit satisfait de voir que « la lutte contre la corruption est devenue un enjeu national majeur ».

Le message fort de Me Kikangala qui semble être destiné toutes les personnes citées dans des affaires de corruption va la ligne droite du vœux de chef de l’Etat Félix Tshisekedi qui a voulu faire de la lutte contre les anti-valeurs et la corruption une des priorités de son mandat : « Je combattrai, avec la dernière énergie, la corruption, le détournement des deniers publics, … » déclarait-il le 13 mai 2019 lors du Séminaire des Gouverneurs de provinces tenu à Kempisky Hôtel du Fleuve de Kinshasa.

Bien avant sa prise de fonction officielle, la nomination de Me Kikangala avait été saluée par l’ambassadeur américain à Kinshasa Mike Hammer sur fond de promesse d’une collaboration franche entre son pays et la nouvelle agence anti-corruption : « Excellent réunion avec le nouveau leadership de L’agence de prévention & de lutte contre la corruption. Les agents @FBI & procureurs américains sont prêts à collaborer sur d’affaires connectées à l’échelle internationale. Ensemble n pouvons mieux gérer d’affaires transnationales ».

Faudra-t-il souligner tous les procès déjà en cours contre les présumés corrompus et corrupteurs dont le plus retentissant concerne le Directeur de Cabinet toujours non démissionnaire du président d e la République, Vital Kamerhe Lwa Kanyigini Nkingi ; condamné à 20 ans des travaux forcés le 20 mai 2020. Son procès en appel est attendu en ce début du mois d’août.

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares