home Politique, RD Congo RDC : Assemblée nationale, Mabunda et sa demande d’augmentation de rémunération qui dérange

RDC : Assemblée nationale, Mabunda et sa demande d’augmentation de rémunération qui dérange

C’est une demande de « révision de rémunération des honorables députés nationaux et administration de l’Assemblée nationale » qui dérange et qu’elle ne pose des interrogations. Surtout en pleine période de pandémie de la Covid-19 où le pays fait défaut des moyens financiers conséquents et des matériaux d’équipements hospitaliers.

En effet, par sa lettre N°RDC/AN/P/JML/BIP/05/370/2020 du 21 mai 2020 ; la présidente PPRD de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda Lioko sollicitait du premier ministre PPRD comme elle, Sylvestre Ilunga Ilunkamba une révision à la hausse sous forme d’un « complément de rémunération » pour ses collègues députés pour   motif « au regard de la conjoncture actuelle ».

Et le chiffre de cette revalorisation étant déterminée, CDF 1.900.000,00 ; « soit un équivalent de Franc congolais de USD 2.000,00 par député national par mois » écrit le premier ministre dans une lettre.

Dans sa demande, la présidente du parlement réclame aussi « une révision à la hausse de 50 % de l’enveloppe allouée au fonctionnement de l’Administration de l’Assemblée nationale ».

« En vue de permettre au gouvernement de réserver une suite appropriée à cette demande, je vous charge d’examiner cette question en commission avec le ministre des Finances qui me lit en copie, et me faire rapport dans les meilleurs délais » écrit encore le premier ministre.  

L’opinion révoltée…

« Outre tous les privilèges qu’ils ont sans en démontrer une contrepartie en termes de productivité parlementaire pour la majorité d’entre-deux, cette demande d’augmentation de leurs salaires est une insulte à la population au nom de laquelle ils disent parler ces déshonorables députés » explique en colère un kinois.

Et un autre d’enchainer, « Mme Mabunda dit justifier sa demande au regard de la conjoncture actuelle, qu’en connait-elle de celle de la population congolaise qui croupis dans la misère noire la plus absolue depuis le règne sans partage de son parti le PPRD dix-huit ans durant ? Aujourd’hui, avec leur majorité de façade, elle se moque du même peuple au nom duquel elle se prétend avoir été élue. Trop c’est trop, cette assemblée nationale devra être dissoute pour que l’on reparte sur des bases saines ».

Faut-il le rappeler que cette demande intervient au moment où l’opinion attend toujours de la présidente de l’Assemblée nationale le rapport sur la gestion du parlement alors que sa session de mars tire à sa fin.

De plus, l’administration de l’Assemblée nationale au nom de laquelle elle réclame une révision à la hausse du budget pour 50 % lui reproche beaucoup des choses, notamment cette réclamation des 7 mois d’arriérés de salaires impayés des Assistants parlementaires et qui s’en indignent.

Lire aussi : RDC : Dossier Assistants parlementaires, un Collectif exige à Mabunda de prendre ses responsabilités https://www.afriwave.com/2020/06/06/rdc-dossier-assistants-parlementaires-un-collectif-exige-a-mabunda-de-prendre-ses-responsabilites/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares