home Culture & Société, Diaspora, RD Congo DIASPORA : Émouvants adieux de Cécile Djunga qui quitte la présentation météo de la RTBF

DIASPORA : Émouvants adieux de Cécile Djunga qui quitte la présentation météo de la RTBF

Séquence émotion. C’est d’une voix tremblante mais toujours de bonne humeur que la belgo-congolaise Cécile Djunga a annoncé son départ de la présentation de la météo sur la première chaine de télévision publique de la Radiotélévision Belge Francophone (RTBF) qui passait également sur TV5 Monde.

C’était le vendredi 24 janvier 2020 à la fin du grand Journal Télévisé (JT) de 19H00 (JT) où elle faisait ses adieux à la fin de ce qui sera pour elle le dernier bulletin météo qu’elle officiait depuis trois : « Pour ma part, c’était mon dernier bulletin météo, d’où la voix qui tremble un peu depuis le début du bulletin. Je voudrais remercier le RTBF qui m’a fait confiance. Merci de m’avoir permis d’apprendre ce beau métier, moi qui n’y connaissais rien il y a trois ans. Merci de m’avoir appris toutes ces belles choses ».

A lire aussi : Belgique-RDC : Cécile Djunga, un soleil d’Afrique dans la météo sur la RTBF https://www.afriwave.com/2017/07/20/belgique-rdc-cecile-djunga-un-soleil-dafrique-dans-la-meteo-sur-la-rtbf/

Ce départ de la première « Miss météo » noire de l’histoire de la chaine ne signifie pas qu’elle quitte la RTBF et l’univers de la radiotélévision comme elle l’a expliqué elle-même : « Je ne pars pas, vous allez me retrouver sur la RTBF pour d’autres rendez-vous que j’ai le bonheur d’animer. On se retrouve aussi pour « C’est toujours pas sorcier », qui va bientôt arriver sur la chaîne, mais aussi sur scène ».

Elle sera bientôt à la présentation de la nouvelle mouture de l’émission française « C’est toujours pas sorcier », qui sera diffusée sur France 4 et sur la RTBF. Et elle continuera également de jouer son One Woman Show « Presque célèbre » tout en participant à un talk-show culturel sur la Deux, comme l’annonce son employeur la RTBF.

La comédienne et humoriste belge qui a vécu une partie de sa vie dans la Cité du Domaine d’Epinlieu à Mons dans ce Borinage de mixage des populations d’origines étrangères n’a pas non plus manqué d’adresser un petit message à double sens à ses vrais ‘fans », mais aussi à certains « esprits » tordus qui l’ont parfois prise à partie un moment pour sa couleur de la peau et ses origines que ce qu’elle était capable de faire : « Je voulais terminer en disant qu’en Belgique, parfois, on manque de soleil… même si ma peau dit un peu le contraire ! Mais ne regardez pas là-haut, regardez dans votre cœur, car c’est lui qui est rempli de soleil ».

A lire aussi : BELGIQUE : Victime d’une haine raciale, Cécile DJUNGA craque et lance désormais #balancetoncon https://www.afriwave.com/2018/09/06/belgique-victime-dune-haine-raciale-cecile-djunga-craque-et-lance-desormais-balancetoncon/

Une compilation d’un petit bêtisier de ses fous moments ne clôture ce bulletin météo sur un air de « Respect » d’Aretha Franklin en fond musical que l’on peut voir via son compte Instagram.

Enfin, ce fut pour elle une occasion de remercier tous ceux qui l’on accompagné durant son expérience en commençant par la RTBF, son employeur qui lui a donné « sa chance » sans tenir compte ni de sa couleur de peau ou ses origines.

Mais aussi les équipes  Keywall, Dreamwall à Marcinelle dans le pays de Charleroi où on tourne ces émissions ; les collègues et les fans qui ont été pour elle « une famille pendant ses années» météo.

Les téléspectateurs, les « vrais » n’ont pas oubliés pour leur soutien et leur fidélité : « Et merci à vous pour votre fidélité, on a eu des anticyclones, on a eu des orages mais vous avez toujours été là. Merci pour votre soutien, j’ai été extrêmement heureuse d’avoir été miss météo. Merci pour vos nombreux messages » conclut-elle d’une voix tremblante.

Roger DIKU

print

Partagez

shares