home Politique, RD Congo, Société Nord-Kivu : La marche de la population contre la corruption et l’impunité

Nord-Kivu : La marche de la population contre la corruption et l’impunité

L’appel à la marche initiée par le Comité Laïc de Coordination (CLC) pour ce samedi 19 octobre 2019 a eu lieu à travers le pays alors qu’il reste postposé à Kinshasa le 21 octobre.

En province du Nord-Kivu dans capitale Goma, pas de grande foule mais les gens ont défilés dans la matinée depuis la station Mutinga, le du rond-point Singers et le terminus Katindo. La jonction de tous ces marcheurs s’étant fait au niveau de TMK avant une descente vers le Parquet Général du Nord-Kivu le dépôt d’un mémorandum.

Portant banderoles et autres calicots, les protestataires ont dénoncés la corruption institutionnalisée dans le pays, la fin de l’impunité contre les auteurs de ces actes ; et enfin exigés que la lutte contre les détournements des fonds publics soit la priorité de l’Etat.

Dans la ville de Butembo toujours au Nord-Kivu, la Dynamique des Femmes pour la Bonne Gouvernance (DYFEGOU) a manifesté pour aussi dénoncer l’impunité et la corruption en soutien à l’appel du Comité Laïc de Coordination Catholique.

Pour Masika Tasiviwe Henriette, Coordonnatrice adjointe de cette structure des femmes, ces actions de rue seront intensifiées jusqu’à ce que les nouvelles autorités prennent en compte cette situation et mettent fin à ces fléaux : « Nous ne voulons pas de l’injustice et de la corruption en RDC. Les gens sont tués n’importe quand et il n’y a pas de suivi à cause de ces deux fléaux » a-t-elle expliqué.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares