home Politique, RD Congo, Société RDC : Le mystère du crash de l’Antonov 72 demeure entier !

RDC : Le mystère du crash de l’Antonov 72 demeure entier !

Le mystère de l’avion Antonov 72 disparu jeudi 10 octobre 2019 affecté à la logistique d’un voyage du président Tshisekedi dans l’Est du pays demeure entier même si certains pans du dossier commencent à être révélés.

Ce sont notamment les cas de l’endroit exact du crash qui serait dans le village Okoto, secteur de Bakutsu. Des débris d’un aéronef non autrement identifié auraient été retrouvés par des villageois à 75 Km de Kole-Centre, situé dans la province du Sankuru et non dans la province du Maniema comme le laissait supposé les premières informations parcellaires. Mais également la présence d’un blanc qui serait supposé un des membres de l’équipage.

A propos des membres d’équipage qui sont de nationalité russe, un fait troublant révélé par l’ambassade de Russie à Kinshasa : Vladimir Sadovnichy aurait été arrêté au Tadjikistan selon le site https://en.crimerussia.com/international/russian-pilot-convicted-in-tajikistan-dies-in-plane-crash-in-congo/…

En attendant que les boites noires soient retrouvées si l’avion a véritablement craché,  une cellule de crise est mise en place pour élucider les raisons de cette situation à l’origine du drame que ne veut croire le président de la République, « tant que l’épave n’aura pas été identifiée », comme le  twittait son porte-parole, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Yamba.

A lire aussi : RDC : Aucun survivant du crash de l’Antonov 72 de la suite présidentielle ! https://www.afriwave.com/2019/10/11/rdc-aucun-survivant-du-crash-de-lantonov-72-de-la-suite-presidentielle/

De son côté, la Monusco dit pré-positionner ses éléments sur Kananga dans la province du Kasaï en vue de faire un vol de reconnaissance et une intervention hélicoptère dans le Sankuru malgré les conditions météorologiques difficiles. C’est ce que la représentante de u SG de l’ONU, Leila Zerrougui a assuré au président Tshisekedi lors d’un entretien afin « d’alléger la peine des congolais ».

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares