home Politique, RD Congo, Société RDC : Le Présidium de Lamuka s’accroche au CLC et aux Mouvements Citoyens

RDC : Le Présidium de Lamuka s’accroche au CLC et aux Mouvements Citoyens

C’est un tournant dans son existence qui ne sera peut-être plus longue encore pour La coalition politique Lamuka.

Son « Présidium » avec ses quatre membres invite « les congolaises et congolais, sur toute l’étendue de la République, à s’approprier la croisade du Comité Laïc de Coordination, CLC en sigle, contre la corruption en prenant massivement part à la manifestation qui sera organisée le 19 octobre 2019 prochains » peut-on lire dans un communiqué non daté mais signé Jean-Pierre Bemba Gombo, Martin Fayulu, Moïse Katumbi Chapwe et Adolphe Muzito.

Profitant de l’actualité sur la gratuité de l’enseignement de base qui fait débat et comme une pique au pouvoir en place à Kinshasa, « Lamuka demande particulièrement aux parents et aux enseignants de soutenir cette manifestation pour la concrétisation de la gratuité de l’enseignement qui ne peut être effective suite aux dépenses inconsidérées et à la corruption généralisée » poursuit le communiqué.

La création de Mgr Fridolin Ambongo Besungu comme cardinal le 05 octobre courant à Rome avait été l’occasion pour les quatre personnalités de se retrouver ensemble alors qu’ils ne l’ont été depuis fort longtemps.

Après Gabriel Kyungu Wa Ku Mwanza et Jean-Claude Muyambo qui ont toujours appelé Moïse Katumbi à se défaire de cette coalition qui le fut pour des raisons électorales, Mbusa Nyamwisi et Freddy Matungulu ont pris leur distance de Lamuka.

Aujourd’hui, deux autres voix et non des moindres  à savoir Pierre Lumbi Okongo et Jean-Bertrand Ewanga Is’Ewanga estiment que l’aventure Lamuka appartient au passé tout en continuant à apporter leur soutien à Katumbi et sa plateforme Ensemble Pour le Changement.

A lire aussi : RDC : La coalition Lamuka et sa réunion de la dernière chance https://www.afriwave.com/2019/07/09/rdc-la-coalition-lamuka-et-sa-reunion-de-la-derniere-chance/

Alors qu’on le savait en perte de vitesse depuis des mois, la « coalition Lamuka  est aujourd’hui incapable de mobiliser, raison pour laquelle on s’accroche au Comité Laïc de Coordination (CLC) lui-même en proie aux dissensions internes que l’on connait ainsi qu’aux mouvements citoyen des jeunes qui sont plus aujourd’hui dans le positionnement que la lutte démocratique désintéressée » chuchote un proche de quatre membres du présidium sous couvert de l’anonymat.

« Les sourires affichés à Rome ne le sont que pour la photo, chacun de ces leaders sachant très bien qu’il en est fini et de la coalition électorale pour soutenir la candidature de Martin Fayulu tout comme de la plateforme politique ; chacun d’eux devant se préparer pour le grand rendez-vous de 2023 » conclut-il.

A lire aussi : RDC-SOCIETE : Que Mijote-le Comité Laïc de Coordination (CLC) [OPINION] ? https://www.afriwave.com/2019/10/04/rdc-societe-que-mijote-le-comite-laic-de-coordination-clc-opinion/

TSHIKUYI TUBABELA

print

Partagez

shares