home Politique, RD Congo, Société RDC : La coalition Lamuka et sa réunion de la dernière chance

RDC : La coalition Lamuka et sa réunion de la dernière chance

C’est peut-être la réunion de la dernière chance de son existence officielle pour la coalition électorale Lamuka que celle convoquée par son coordonnateur Moïse Katumbi  le 27 avril 2019 courant à Lubumbashi.  A l’ordre du jour « l’évaluation de la situation politique, le calendrier des activités et perspectives d’avenir et divers ».

Dans son courrier d’invitation, Katumbi insiste sur « l’importance du sujet qui sera sous examen » mais aussi sur le « quorum requis pour toute réunion du présidium fixé sur la totalité de ses membres, ceux absents pouvant se faire représenter par un collaborateur ; les décisions du présidium se prenant par consensus (…) ». 

Alors qu’on attendait sa transformation en une plateforme politique comme annoncée depuis le 27 avril 2019 à Bruxelles et malgré les apparences, on savait également cette association momentanée en proie à des graves dissensions internes. Et ce, à cause de la forte personnalité individuelle de certains de ses membres à l’instar de Jean-Pierre Bemba et de la popularité de Moïse Katumbi ; mais aussi et surtout de la propension de Martin Fayulu à vouloir à tout prix s’imposer comme l’opposant politique n° 1 dans le pays.

Une situation engendrée par le manque de consensus, de la sincérité  et de la transparence politiques dans le processus même de désignation du même Fayulu comme candidat commun de l’opposition au lendemain de la création de Lamuka le 11 novembre 2017 à Genève.

Les retraits dudit accord de Genève par Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi devenu président de la République en décembre 2018 avaient fini par creuser un abysse entre les opposants d’hier devenus presqu’ennemis. Claudel Lubaya, Delly Sasanga, Kyungu Wa Kumwanza, Muyambo Kyassa et en dernier Lucien Mbusa Nyamwisi ayant fait état de leur non appartenance à Lamuka.

Lire aussi : RDC : Mbusa Nyamwisi prend ses « distances » avec Lamuka et rallie le chef de l’Etat https://www.afriwave.com/2019/06/22/rdc-mbusa-nyamwisi-prend-ses-distances-avec-lamuka-et-rallie-le-chef-de-letat/

Le jusqu’auboutisme de Fayulu dans sa recherche de la « vérité des urnes » en compagnie des moins charismatiques Matungulu et Muzito n’a-t-il pas fini par agacer ses autres amis dont Bemba et Katumbi qui pourtant l’ont soutenu à bout des bras dans sa campagne présidentielle  perdue de 2018.

TSHIKUYI TUBABELA

print

Partagez

shares