home Politique, RD Congo, Société Scandale Sexuel du Kongo Central : Mimi Muyita « star » d’une soirée, l’imbroglio à la tête de la province

Scandale Sexuel du Kongo Central : Mimi Muyita « star » d’une soirée, l’imbroglio à la tête de la province

C’est une dame Mimi Muyita Ankieta toute souriante et en supère « star » que les internautes ont découvert lors d’une soirée d’anniversaire tenue à Brazzaville le weekend passé.

Photos selfies avec les noceurs d’une nuit chaude et déclarations à tout vent sous l’air souriant ; celle par qui le « scandale sexuel » est arrivé à la tête de la province du Kongo Central se veut en même temps « défenseuse » de la junte féminine.   

Dans une vidéo à l’occasion, celle qui se dit être la « célèbre », et qu’on dit être une dame marié, politique et mère des enfants ; déclare « Encourager toutes femmes, toutes les filles de ce monde à ne jamais avoir honte de dénoncer les violences sexuelles ; parce que nous avons droit à être utiliser pas comme des objets mais utiliser comme des vraies personnes dans la société » dit-elle.

Et de poursuivre : « Toute fille, toute femme tant qu’elle se sent abusée ; qu’elle n’ait pas honte de dénoncer. Non-violence à la femme, zéro tolérance ; tout ce qui ne tue pas nous rend beaucoup plus fort, il faut bannir la peur ».

Images Facebook

C'est une disgrâce, ce n'est pas la même Mimi Muyita qui demandait l'argent au vice-Gouverneur dans une vidéo de faux viol ? L'état congolais s'est discrédité en laissant cette dame libre après son crime contre le vice-Gouverneur Justin Luemba et Atou Matubuana qui eux souffrent et leur vie a complètement changé à cause de l'entourloupette de cette pythonisse Mimi et je condamne ceux qui lui donnent une plateforme pour continuer de manipuler les naïfs. FK

Posted by Faustin Katanga Bis on Tuesday, October 1, 2019

A lire aussi : KONGO CENTRAL : Les députés rejettent la demande des poursuites contre Atou Matubuana https://www.afriwave.com/2019/09/25/kongo-central-les-deputes-rejettent-la-demande-des-poursuites-contre-atou-matubuana/

Confusion toujours en province

Après que l’Assemblée Provinciale ait retoqué la demande du Procureur Général de la République Près la Cour de Cassation pour des poursuites judiciaires contre le gouverneur suspendu Atou Matubuana, c’est la confusion totale.

Atou Matubuana fort de la confiance des députés provinciaux a fait « balader » les délégués du Front Commun pour le Congo (FCC), la plateforme politique ayant jadis soutenu sa candidature mais qui l’a désavoué en exigeant sa démission qu’il a refusée jusque maintenant.

Son vice-gouverneur Justin Luemba qui avait été piégé dans le scandale sexuel avec la complicité de Mimi Muyeta aurait accepté lui de démissionner, mais en exigeant le remboursement par le FCC de ses frais de campagne.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares