home Angola, Diaspora, Société Retrouvé 20 ans après sa disparition : Simon Lembi, pour se reconstruire, a choisi les Pays-Bas

Retrouvé 20 ans après sa disparition : Simon Lembi, pour se reconstruire, a choisi les Pays-Bas

Par NAWAL BENSALEM & GILBERT DUPONT

Ses parents s’étaient déjà confiés sur cette piste à la DH en 2007. La résolution de cette disparition a été annoncée ce mercredi, 20 ans après les faits.

Vingt ans après sa disparition, Simon Lembi a donc été retrouvé en vie, sain et sauf. La bonne nouvelle a été annoncée ce mercredi matin par le parquet de Bruxelles. Simon Lembi avait disparu le 12 novembre 1999 après avoir quitté son domicile situé à Saint-Gilles. “Il avait fui une situation familiale difficile en Belgique et possède désormais une autre identité”, a précisé le parquet de Bruxelles. L’enfant devenu adulte aujourd’hui (34 ans) a changé d’identité et a quitté la Belgique il y a bien longtemps. Il vit désormais aux Pays-Bas. Là même où son père nous confiait à l’époque, en 2007, être certain que se trouvait son fils disparu.

C’est en novembre dernier que la piste Simon Lembi a été relancée par la police belge, après avoir reçu un témoignage d’une personne de son entourage, persuadée, à raison, que le jeune homme n’était autre que celui recherché en Belgique.

« La cellule des personnes disparues de la police fédérale et les policiers de la zone de police Bruxelles-Midi ont réalisé différents devoirs d’enquête, dont une comparaison de portrait, et ont ensuite interrogé Simon Lembi qui a confirmé être la personne disparue », a précisé Denis Goeman, magistrat presse.

Simon Lembi était arrivé d’Angola en Belgique, avec sa famille, une dizaine de jours seulement avant sa disparition, en 1999. Sa mère s’était installée, avec ses trois enfants dont Simon était l’aîné, dans un logement social près de la Barrière de Saint-Gilles.

Le vendredi 12 novembre 1999 vers 17 h, celui-ci avait insisté auprès de sa mère pour aller regarder la télévision dans le seul endroit qu’il connaissait à proximité de leur logement, un centre d’accueil situé rue de Parme. Le jeune homme s’y était rendu et n’était jamais revenu.

En juin 2007, la DH avait rencontré ses parents alors qu’il se disait qu’ils avaient quitté la capitale et que personne ne parvenait à les localiser.

La maman, devenue hémiplégique, nous confiait déjà ne pas passer une heure sans penser à son fils. Élément troublant : les parents avaient déjà découvert il y a plus de dix ans une piste les menant aux Pays-Bas ! Mais leur situation précaire du moment les empêchait de s’y rendre, faute de papiers en ordre. Leur situation n’avait pas encore été régularisée en Belgique et les moyens financiers manquaient.

Le papa de Simon Lembi était pourtant déjà convaincu que son fils se trouvait dans ce pays limitrophe. C’est via la communauté angolaise qu’il avait appris que son fils était passé par un centre pour réfugiés d’Arnhem avant de se rendre à Lelystad (Amsterdam, Utrecht). Les Angolais lui avaient confié que son fils était un garçon calme, avec un bon comportement et qu’ils s’étaient cotisés pour lui donner 30 €. Douze ans plus tard, Simon Lembi semble heureux dans sa nouvelle vie.

Article à lire sur : Retrouvé 20 ans après sa disparition : Simon Lembi, pour se reconstruire, a choisi les Pays-Bas https://www.dhnet.be/actu/belgique/retrouve-20-ans-apres-sa-disparition-simon-lembi-pour-se-reconstruire-a-choisi-les-pays-bas-5c5b2bc19978e2710e168118?fbclid=IwAR2n3wQNqlOLs5Ua-Q9JatZp76bH-W4RfoajOM9ep8CcN8T5ukM_5bDA8_U

print

Partagez

shares