home Politique, RD Congo, Société Parrainage des actions citoyennes : le mouvement « IL EST TEMPS » pas du tout intéressé. [Mise au point]

Parrainage des actions citoyennes : le mouvement « IL EST TEMPS » pas du tout intéressé. [Mise au point]

Par Berckmans Kitumu in http://capsud.net/2017/09/29/parrainage-des-actions-citoyennes-le-mouvement-il-est-temps-pas-du-tout-interesse-mise-au-point/

Cité parmi les mouvements devant bénéficier du parrainage d’un groupe des eurodéputés, le mouvement citoyen IL EST TEMPS, a déclaré, ce vendredi 29 septembre 2017, n’être intéressé par aucun parrainage car, précise-t-il, « attaché à ses valeurs de liberté et d’autonomie…, le mouvement ne peut se permettre d’œuvrer sous le parrainage des personnes physiques ou morales, afin d’atteindre ses objectifs ».

Toutefois, conscient du bienfondé de ce souci de parrainage qui, selon le communiqué signé par Emmanuel DJANGA, vise à protéger les activistes de la société civile et à porter la voix des activistes victimes d’injustices dans l’échiquier national et international, afin de promouvoir la démocratie et l’avènement d’un Etat de droit, le mouvement Citoyen IL EST TEMPS a salué cette initiative et a remercié par la même occasion la communauté internationale pour l’attention qu’elle ne cesse d’accorder à la situation de droit de l’homme en RD Congo.

Surtout que, ajoute le Porte-parole de ce mouvement, « dans un environnement actuel caractérisé par l’instabilité politique, les violations massives des droits de l’homme, la mauvaise gouvernance et la corruption généralisée, l’insécurité entretenue, la détérioration des conditions sociales, l’imposition de la pensée unique, l’institutionnalisation des antivaleurs, les arrestations arbitraires, etc… Il s’avère plus qu’indispensable qu’une obligation sacrée à quiconque, sans distinction aucune, de soutenir les idées, les personnes ou groupe de personnes qui s’engagent au prix de leur sang, pour la cause noble. La paix, la sécurité et la liberté étant devenues les biens publics mondiaux ».

Ainsi IL EST TEMPS souhaite, au-delà d’un quelconque soutien financier, que la communauté internationale œuvre pour la mise en place d’une coopération suivant un cahier de charge bien défini et basée sur l’objectivité et  le respect mutuel ;  qu’elle prenne des sanctions sévères en l’encontre des commanditaires et exécutants des violations des droits de l’homme et que parlement européen continue d’apporter son expertise dans le sens du respect des droits humains et des libertés fondamentales d’une part, et de faire  pression aux institutions de la République afin de retrouver l’ordre constitutionnel dans le délai prévu par l’accord de la Saint sylvestre, d’autre part.

print

Partagez

shares