home Finances, Politique, RD Congo RDC : Gérard Mulumba Kongolo porte plainte dans l’affaire des cartes de crédit

RDC : Gérard Mulumba Kongolo porte plainte dans l’affaire des cartes de crédit

Comme il l’avait promis, le député provincial élu de Kinshasa Gérald Mulumba Kongolo Wa Kongolo dit Gekoko a initié une action en justice auprès du Procureur Général près la Cour de Cassation de Kinshasa /Gombe pour dénoncer ce qu’il considère comme étant des « Actes susceptibles d’être qualifiés de détournement des deniers publics ».

Cette plainte concerne le scandale dit des « cartes visa infinity » accordées à certains dignitaires civils et militaires de l’ancien régime de Joseph Kabila et qui avaient été d’utilisation jusqu’à il n’y pas très longtemps avant la dénonciation faite par l’Inspection Général des Finances (IGF).

Liées au Compte général du Trésor près de la Banque centrale du Congo (BCC), le nouveau ministre des Finances Nicolas Kazadi Nzuji a demandé du Gouverneur à ce que lesdites cartes soient désactivées, ce qui n’a pas manqué de provoquer une avalanche des réactions toutes aussi controverses et non convaincantes de la part des personnes citées dans le dossier.

Outre les quelques noms qui circulent dans les réseaux sociaux alors que l’IGF-CS parlent d’une trentaine des personnes, le député Gérard Mulumba sollicite ainsi du Procureur l’ouverture d’une enquête au fait de « fixer le peuple congolais » sur les éléments suivants :

  • Qui sont les bénéficiaires desdites cartes de crédit,
  • Depuis combien de temps ces retraits sur la caisse de l’État ont-ils été opérés ?
  • Combien d’argent ont-ils chacun puisé du compte général du Trésor ?
  • Cet argent, pris sur la caisse de l’Etat, a-t-il servi à quel intérêt des services publics ? ou à quelles fins personnelles et égoïstes ?
  • Dans quelle mesure le Gouverneur de la Banque centrale est-il impliqué, en corréité ou en complicité ?
  • Le Gouverneur de la Banque centrale devra mettre à la disposition de Votre Honneur les relevés bancaires détaillés y relatifs ?

L’autre face cachée des cartes visa

A en croire certaines sources bien informées, la détention de ces cartes de crédit par les dignitaires de l’ancien régime de Joseph Kabila leur aura simplement permis de contourner les sanctions américaines et européennes. Ces mesures qui n’auront produit aucun effet, le régime Kabila ayant réussi à mettre sur pied un système sophistiqué pour les éviter.

« Avec leurs avoirs gelé et une interdiction de faire des transactions en dollars, les personnalités proches du pouvoir de Kabila ont continué à utiliser la monnaie américaine à la barbe et au nez de tous en violation des sanctions leur imposées. Il y a donc ici la possibilité de dénoncer les complicités de la Banque privée indienne Rawbank et de la société américaine éditrice des cartes visa » « explique sous anonymat un enquêteur.

Le comble dans ce scandale ce que lesdites cartes bancaires visa ont été illégalement accordées à des individus dont plusieurs sans qualité. Elles auraient servi à couvrir les besoins des membres de leurs familles, une pratique qui viole les dispositions légales et expose les utilisateurs de ces cartes en lieu et place de leurs vrais propriétaires à des sanctions pénales.

« Il ne reste plus qu’à la justice de faire son travail pour traquer le moindre détournement afin que les utilisateurs frauduleux remboursent le Trésor public de tout ce dont l’Etat aura été spolié » explique un kinois en colère.

Lire aussi : RDC-FINANCES : Le scandale des cartes visa qui éclabousse les dignitaires de l’ancien régime https://www.afriwave.com/2021/06/05/rdc-finances-le-scandale-des-cartes-visa-qui-eclabousse-les-dignitaires-de-lancien-regime/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares