home RD Congo, Société RDC : Six Jeunes Eco-Gardes de l’ICCN lâchement assassinés dans le Virunga

RDC : Six Jeunes Eco-Gardes de l’ICCN lâchement assassinés dans le Virunga

Ils sont six nouveaux jeunes Eco-Gardes de la brigade de protection de L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) sont tombés dans une embuscade dimanche 10 janvier 2021 tôt le matin vers 7h30’ dans l’accomplissement de leur mission de sauvegarde du patrimoine mondial de l’humanité qu’est le Parc National du Virunga en province du Nord-Kivu.

Dans ce métier devenu à risques dans une région en proie à une violence extrême des bandes armées, des milices diverses qui y pullulent et à certains endroits sous occupations des armées ougandaise et rwandaise ; ces morts viennent allonger une liste macabre des braves jeunes lâchement assassinés.

L’attaque du dimanche s’est déroulée dans l’espace situé entre Nyamitwitwi et Fob Nyamilima précisément à Kabuhendo dans le secteur Centre du Parc des Virunga dans le territoire de Rutshuru. En effet, cette équipe était en patrouille le long de la clôture électrique du parc en cours d’aménagement. Les assaillants seraient identifiés comme des congolais du groupe de miliciens Maï-Maï. Cela ressemble fort à une embuscade tendu par ces hommes armés.

Les gardes tués sont : BURHANI ABDOU SURUMWE (30ans), KAMATE MUNDUNAENDA Alexis (25 ans), MANENO KATAGHALIRWA Reagan (27 ans), KIBANJA BASHEKERE Eric (28 ans), PALUKU BUDOYI Innocent (28 ans) et NZABONIMPA NTAMAKIRIRO Prince (27 ans).

Deux de leurs collègues s’en sont tirés vivants dont Faustin Ruganya NIYONZIMA, blessé et conduit plus tard à l’hôpital de Goma pour des soins ainsi que Luc BAZIHERAHO d’abord porté disparu mais finalement été retrouvé vivant vers 15h00’ le même jour.

Formés pour la protection du Parc national des Virunga contre la production du charbon de braise, ils ont entre autres missions l’escorte, la protection des convois de passagers et le guidage des touristes. Depuis un certain temps, les Eco gardes sont-ils devenus les cibles des bandes armées et font face à des menaces de tous genres dans une région instable depuis plus d’une vingtaine d’années.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares