home Politique, RD Congo RDC : Quid de l’âge du doyen de l’Assemblée nationale ?

RDC : Quid de l’âge du doyen de l’Assemblée nationale ?

La classe politique congolaise a cette chose de spéciale dans sa capacité de créer des problèmes lorsqu’on pense en avoir fini avec d’autres. C’est le cas de cette nouvelle polémique entre l’ancienne majorité parlementaire du Front Commun pour le Congo (FCC) qui ne s’avoue pas vaincu et celle nouvelle de l’Union Sacrée de la Nation qui tente de prendre la place.

Entre Mboso N’Kodia Mpuanga, l’actuel président du Bureau d’âge et Matadi Wamba, c’est une nouvelle crise qui s’ouvre alors que le train du renouveau à l’Assemblée nationale pour une nouvelle majorité est en marche.  Le second contesterait au premier d’avoir pris sa place de doyen d’âge de l’Assemblée nationale et aurait même saisi l’instance appropriée au fait de vérification du doyen d’âge entre eux deux.

Alors que des supputations vont dans tous les sens avec ce réveil tardif, des fiches sensés de la Commission Electorale Nationale Indépendante (Céni) renseignent pourtant de l’antériorité de l’âge de Mboso N’Kodia Mpuanga sur Matadi Wamba, pourtant tous deux élus de la même province du Kwango dans l’ancienne Bandundu unifiée.

Selon ces deux fiches en circulation sur les réseaux sociaux, Mboso N’Kodia serait né le 07/08/1942 et Matadi Wamba le 25/11/1943.

Les travaux continuent…

Pendant ce temps de confusion, le Bureau d’âge dirigé par Mboso N’Kodia Mpuanga fait part de la poursuite des travaux par la convocation d’une plénière demain lundi 11 janvier 2021 à 10h00’ avec à l’ordre du jour :

  • La communication du président du Bureau d’âge,
  • L’Adoption du calendrier de la session parlementaire,
  • La Clôture de l’examen de la pétition à charge d’un membre du Bureau définitif/AN et
  • L’Examen et vote du projet de loi autorisant la ratification de l’Accord de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF) par la Commission mixte RELEX & ECOFIN.

« Le côté kafkaïen de l’histoire, c’est que dans un pays où tous les has been se noircissent la chevelure pour rester dans le vent, se réveiller de sa torpeur pour revendiquer son ancienneté a de quoi faire sourire. En somme, c’est vouloir devenir calife à la place du calife et…organiser aussi sa session extraordinaire, avec des millions à la clé…Il n’y a pas d’âge pour être heureux !! » ironise notre confrère online https://infocongo.net/2021/01/09/assemblee-nationale-matadi-wamba-conteste-christophe-mboso-comme-doyen-dage/

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares