home Diaspora, Politique, RD Congo, Société RDC-Test Covid-19 : Une triple peine financière pour les passagers des compagnies internationales

RDC-Test Covid-19 : Une triple peine financière pour les passagers des compagnies internationales

C’est une triple peine financière que celle imposée aux voyageurs dès la traversée des frontières aériennes de la RDC avec la nouvelle taxe de 49 dollars US dite de prélèvements par l’INRB pour un test anti covid-19 dès leur entrée par les aéroports du pays.

En effet, c’est depuis le 31 octobre 2020 que le prélèvements pour un test anti-covid-19 est obligatoire pour tous les voyageurs franchissant les aéroports du pays. C’est ce que révèle un courrier du Directeur Général de l’Autorité de l’Aviation Civile (AAC) adressée aux responsables des compagnies aériennes internationales étrangères opérant dans le pays.

« Conformément à l’article 4 du décret du premier ministre n°20/O23 du 1er Octobre 2020 portant mesures de barrières de lutte contre la pandémie de Covid-19 en RDC, tout passager arrivant en RDC sera soumis, à partir du 31 Octobre 2020, au test Covid-19 à l’aéroport d’entrée » peut-on y lire.

Ce message qui devrait être diffusé auprès des passagers de ces compagnies atterrissant en RDC les invitent « avant l’embarquement au pays de départ de s’enregistrer en ligne sur le site www.inrdcovid.com  pour avoir un code QR à présenter à l’arrivée au centre de prélèvements » conclut le responsable de l’aviation civile.

Certes une bonne mesure sanitaire des autorités congolaises en ce moment où la deuxième vague de la maladie avec le retour du froid automnale fait rage dans les pays développés du Nord qui se reconfinent l’un après l’autre, mais aussi qu’une troisième vague est redoutée.

Là où le bât blesse c’est cette TRIPLE peine FINANCIERE infligée à la majeure partie des passagers de ces compagnies qui ne sont que les membres de la diaspora congolaises ou des commerçants indépendants qui reviennent dans leur pays.

Après l’enregistrement online sur le site de l’INRB, ces passagers débourseront plus de 40 dollars US à l’arrivée dans les aéroports pour le premier prélèvement. Lors de la sortie, ils sont encore tenus de débourser 30 dollars US pour un second prélèvement sans compter les 55 dollars US du fameux Go-Pass tant décrié depuis plus de 10 ans ; soit un total cumulé de près de 120 dollars US.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares