home Politique, RD Congo, Société RDC : Des miliciens CODECO ramenés vers leur lieu de cantonnement de la ville de Bunia

RDC : Des miliciens CODECO ramenés vers leur lieu de cantonnement de la ville de Bunia

Les miliciens membres du groupe rebelle dit de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) apparus lourdement armés ce vendredi 04 septembre 2020 matin dans la ville de Bunia dans la province d’Ituri ont tous été reconduit à leur lieu de cantonnement dans le cadre du processus du désarmement.

C’est ce qu’a affirmé le porte-parole des Forces Armée de la République Démocratique du Congo (FARDC) tout en démentant toute nouvelle incursion après qu’une psychose se soit emparée de la population qui croyait à une nième attaque des rebelles en pleine journée.

Bandeaux blancs ceignant les têtes et drapeaux blancs en mains mais lourdement armés des fusils d’assaut AK47, lance-roquettes et autres armes blanches, ces rebelles seraient arrivés en ville pour « déposer les armes » et discuter de leur « prise en charge » au niveau de la 32ème Région militaire selon le porte-parole du secteur opérationnel de l’Ituri, le lieutenant Jules Ngongo. Apparemment, ils arrivaient d’un autre camp où ils étaient regroupés dans le cadre du processus du désarmement en cours.

D’autres miliciens vus au niveau du rond-point devant la Prison centrale de Bunia y seraient venus pour réclamer la libération de leurs camarades arrêtés par les forces armées lors des combats.

Cette épisode intervient alors que la Représentante Spéciale du SG de l’ONU et cheffe de la Monusco, l’algérienne Leila Zerrouggi ; a sévèrement critiqué la réinsertion par les autorités congolaise des miliciens et autres rebelles au sein des forces armées du pays. Pour elle, la place de tous ces rebelles reste la justice afin qu’ils répondent de leurs crimes.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares