home RD Congo, Société RDC : Acquitté, l’Évêque des ACK Pascal Mukuna en homme libre

RDC : Acquitté, l’Évêque des ACK Pascal Mukuna en homme libre

Le fondateur-responsable des Assemblées Chrétiennes de Kinshasa (ACK) et du mouvement Éveil Patriotique, l’Évêque Pascal Mukuna est un homme libre. Acquitté dans la soirée du 24 août 2020 par la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe dans l’affaire qui l’opposait à Mamie Tshibola, il est sorti de la prison centrale de Makala le mercredi 25 août 2020 dans la soirée.

Condamné à 20 ans de prison en première instance par le tribunal de Kinshasa Kalamu, l’homme d’église était reconnu coupable des faits graves notamment un viol et une menace de mort sur la personne de Mamie Tshibola ainsi que la rétention des documents parcellaires qui auraient dû revenir à la précitée. Ayant interjeté appel et sollicité un dépaysement judiciaire, son affaire avait transféré à la Cour d’Appel de la Gombe qui l’a finalement acquitté.

Virulent critique de l’ancien président de la République Joseph Kabila contre qui il a porté plainte, Pascal Mukuna fut pourtant un proche du même Kabila. Une posture que les responsables du PPRD n’ont jamais toléré et avaient promis de la lui faire payer un jour.

Son interpellation-incarcération faisait suite à un scandale d’une sextape apparue sur les réseaux sociaux. Confronté à mamie Tshibola qui l’accusait, il avait été mis sous mandat d’arrêt provisoire en date du 13 mai 2020.

Le Ministère Public ayant fait appel contre son acquittement, c’est en homme libre que comparaîtra Pascal Mukuna pour qui les supporters espèrent son relaxe définitif.

Dans cette affaire sur fond d’une « pornrevenge », des responsables politiques proches de Joseph Kabila notamment Rossy Kiwa, le bourgmestre de la commune de Kinshasa et le SG du parti Ramazani Shadary avaient été cités pour avoir manipuler Mamie Tshibola contre promesses d’argent.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares