home Politique, RD Congo, Société RDC-JUSTICE : Quid du « scandale » de la condamnation de Dieudonné Dikita Makubakuba

RDC-JUSTICE : Quid du « scandale » de la condamnation de Dieudonné Dikita Makubakuba

Activiste politique et à ses heures chroniqueur via les réseaux sociaux, Dieudonné Dikita Makubakuba a été arrêter lors d’un récent voyage à Kinshasa au Congo avant d’être incarcéré à la Prison de Makala.

Il vient d’être condamné par le Tribunal de Paix du Pont Kasa-Vubu à 17 mois de prison de servitude pénale principale et à une amende de 1.000.000 FC (un million) dans une affaire qui l’opposait à Laurent Batumona et au ministre d’Etat Azarias Ruberwa Manywa.

Une condamnation qui pose problème

Selon l’acte d’accusation du parquet, deux faits étaient reporchés à Dieudonné Dikita Makubakuba qui se serait rendu coupable d’être parmis les personnes a avoir relayé via « son compte Facebook personnel baptisé «  Makubakuba Kasaï d’Abord » :

D’abord «d’avoir méchamment ou publiquement imputé à une personne un fait précis qui est de nature à porter atteinte à l’honneur ou a la considération de cette personne, ou à l’exposer au mépris public », cette personne étant en l’occurrence Laurent Batumona. Ensuite et toujours via les réseaux sociaux « d’avoir, sans intention de porter le trouble dans l’Etat, sciemment répandu de faux bruits de nature à alarmer les populations, a les inquiéter ou les exciter contre les pouvoirs établis » en cas d’espèce contre la personne de Ruberwa.

Les deux personnes citées se retrouvaient mis en cause dans une présumée histoire de préparation d’un coup d’Etat militaire par des hommes armés supposés se trouvaient dans leurs ferme et résidence.

Le hic dans cette condamnation de Dikita Makubakuba qui pose problème au risque d’être un scandale demeure que jusqu’à ce jour, la législation du pays ne possède aucune disposition ni loi en répression de ce qu’on a qualifié de « cybercriminalité » à son encontre, de plus ; les propos partagés sur son mur Facebook ne sont pas de lui.

Un membre du Comité de soutient à Dikita Makubakuba s’interroge « à quand viendra le procès d’Azarias Ruberwa, ancien rebelle du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD-Goma) instigation rwandaise qui a tué des millions des congolais ? ».  

Car pour lui, c’est de ce « côté-là que la justice devrait se tourner ; au risque de perdre sa crédibilité en passe d’être retrouvée en condamnant scandaleusement des personnes congolaises innocentes à l’instar de leur leader Dikita Makubakuba qui devra être simplement acquitter de toutes charges et laver publiquement de tout soupçon ».

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares