home Politique, RD Congo, Société RDC : « Douche froide » de Ngobila aux manifestants de Kinshasa

RDC : « Douche froide » de Ngobila aux manifestants de Kinshasa

Les multiples marches de protestation comme de soutien prévues en milieu de cette semaine ne sont pas autorisées par l’autorité urbaine de la ville province et capitale du pays Kinshasa.

Cette mesure de fin de non-recevoir prise par le gouverneur Gentiny Ngobila est une véritable « douche froide » pour calmer les ardeurs des uns et des autres qui se préparaient à des affrontements programmés selon des sources. « Cette décision en réponse à la demande de l’UDPS vaut pour tous les autres sans aucune exception » explique sous anonymat une source du gouvernorat.

Dans un courrier officiel adressé à l’UDPS dont AFRIWAVE.COM a pris connaissance, le gouverneur écrit : « Y réagissant, je tiens à vous rappeler que la République est en état d’urgence sanitaire, pour lutter contre la propagation de la Covid-19, lequel a amené le Chef de l’Etat à prendre des mesures restrictives, tel que l’interdiction de rassemblement de plus de vingt personnes et le respect de la distanciation physique ».

Et de poursuivre : « La manifestation que vous comptez organiser ce jeudi 09 juillet 2020 va à l’encontre de ces mesures. Aussi je ne saurais prendre acte de votre demande ».

Pour rappel, de l’UDPS de Tshisekedi au PPRD de Kabila en passant par les Associations de la Société civile et autres Mouvements citoyens, tous et chacun fourbissaient ses armes pour en découdre une fois pour toute ; et ce au risque de provoquer des graves troubles sur la voie publique comme on en a connu il y a quelques jours passés aux alentours du siège de l’Assemblée nationale.

Au travers de sa demande, l’UDPS via son Secrétaire général Augustin Kabuya Tshilumba voulait « exprimer sa désapprobation de l’entérinement de monsieur Ronsard Malonda comme président de la Céni ».

De leur côté, le PPRD de Kabila et ses militants par son Secrétaire permanent adjoint Kambere Kalumbi Ferdinand projetait une série des manifestations du mercredi 08 au vendredi 10 juillet 2020. Et pour motif « soutenir les institutions de la République et les acquis de l’alternance pacifique en RDC ».

Et pour conclure ce dossier, c’est le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières ; l’UDPS Gilbert Kankonde Malamba qui invite « toutes les Associations et plateformes politiques impliquées dans le projet de l’organisation d’une marche en date du 09 juillet 2020 à se constituer une délégation de deux personnes pour le rencontrer ce jour et participer à un échange ».

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares