home Politique, RD Congo, Société RDC/COVID-19 : Les Elus nationaux appellent à l’isolement de Kinshasa pour stopper la propagation du virus

RDC/COVID-19 : Les Elus nationaux appellent à l’isolement de Kinshasa pour stopper la propagation du virus

Depuis que les premiers cas de la pandémie du Coronavirus dit Covid-19 ont été signalés dans la capitale du pays Kinshasa et dans certaines provinces, plusieurs voix s’élèvent pour demander plus des mesures malgré le premier discours du chef de l’Etat et les mesures prises. Et ce, en attendant la deuxième intervention de Félix Tshisekedi ce mardi 24 mars 2020.

Tous et chacun reclament l’isolation de la ville province Kinshasa du reste du pays enfin de juguler tant soi peu la propagation redoutée de la maladie à laquelle le pays risque de ne pas faire face dans un avenir proche.

Parmi ces voix, celles des élus nationaux Députés et Sénateurs toutes tendances confondues ; de l’opposition comme de la majorité au pouvoir qui saluent « à juste titre les mesures annoncées et qui visent à préserver les vies de nos concitoyens en réduisant les risques de propagation du virus ».

Exprimant leur « soutien sans faille aux personnels soignants, et à toutes les personnes, chacun à son niveau, engagées en première ligne dans cette lutte contre le virus », les représentants du peuple se disent « extrêmement préoccupés par le risque de transmission communautaire du virus à la suite des flux migratoires entre Kinshasa et le reste du pays et du non-respect des mesures précitées ».

Pour Lubaya Claudel André, Muyumba Nkanga Francine, Munubo Mubi Juvénal et Muyaya Katembwe Patrick ; « De nos choix collectifs et individuels en ce moment crucial dépendra notre sort », en demandant « instamment au président de la République, Garant de la Nation, d’évaluer et de renforcer les mesures déjà édictées ».

D’autres mesures proposées par les Elus du peuple sont « la proclamation d’un état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national, la suppression des trafics aériens, lacustre, fluvial et terrestre ainsi que les mouvements des personnes vers l’intérieur du pays avec un dispositif de filtrage entre Kinshasa-Bandundu et Kinshasa-Kongo Central et ne retenir que les trafics de marchandises indispensables sous réserve de contrôles sanitaires par les autorités compétentes ».

Mais aussi « placer Kinshasa, la capitale nationale, en quarantaine et l’isoler du reste du pays ; rendre effective et opérationnelle la riposte en la dotant des ressources humaines, matérielles, logistiques et financières conséquentes ».

Les élus nationaux proposent aussi « la réquisition des vivres non périssables pour assurer la régulation afin d’éviter la pénurie et la hausse des prix au regard du maigre pouvoir d’achat de la population ; réquisitionner les médias tant publics que privé et les utiliser à des fins de sensibilisation aux consignes sanitaires et au respect des mesures et enfin envisager le confinement progressif des populations et ouvrir des couloirs humanitaires et de sécurité pour faire face aux besoins spécifiques de gestion de la pandémie ».

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares