home Diaspora, Politique BRUXELLES-DIASPORA : Le Bourgmestre Pierre Kompany victime d’injures racistes et des menaces de mort

BRUXELLES-DIASPORA : Le Bourgmestre Pierre Kompany victime d’injures racistes et des menaces de mort

Le bourgmestre en fonction de la commune bruxelloise de Ganshoren et député régional, Pierre Kompany ; a été victime d’injures racistes et des menaces de mort.

En effet, un courrier suspect envoyé à la maison communale de Ganshoren, avenue Charles Quint ce mardi après-midi vers 14h45. Adressé au bourgmestre et député bruxellois Pierre Kompany, elle contenait une « poudre blanche suspecte » et des excréments humains. On pouvait notamment y lire « 13 janvier. Dernier jour de ta vie sale bougnoul. Avant, lèche cette merde ».

Par mesure de prudence et afin de prévenir tout risque  en cas d’espèce, une alerte « anthrax » à l’hôtel communal de Ganshoren a été déclenché avec déploiement des services de la police, des pompiers. Celui spécialisé de la Protection civile venu de Liège analyse la poudre blanche pour en connaître la « nature » exacte et les résultats seront connus ce soir dans trois ou quatre heures.

Afin de prévenir tout risque, les deux fonctionnaires qui ont été en contact direct avec l’enveloppe de la lettre ont dû se séparer de leurs vêtements y compris le bourgmestre qui ont été mis en quarantaine. « Il semblerait que cette lettre soit piégée à l’anthrax. Pour l’instant, l’instruction est d’attendre. La procédure d’état d’urgence a été rapidement mise en place par la commune. Je reste inquiet tant qu’on n’a pas de certitudes mais la situation est sous contrôle » précisait le Premier échevin Stéphane Obeid (MR).

Sur son compte Twitter, Pierre Kompany a tenu « à rassurer la population de Ganshoren en s’excusant pour tous les désagréments que cela a pu causer. La procédure est en cours. Tout le monde est #safe… » écrit-il. Et de poursuivre que «…par rapport au courrier reçu, la plainte sera déposée auprès du Procureur du Roi. Et personnellement, j’encouragerai TOUJOURS le #vivreensemble. « Que l’#humain l’emporte ! ».

Des sources expliquent que pour la première fois que Pierre Kompany reçoit des menaces depuis sa nomination à la tête de la commune, suite aux élections d’octobre 2018.

Ce serait la première fois que Pierre Kompany reçoit des menaces depuis sa nomination à la tête de la commune, suite aux élections d’octobre 2018. Pierre Kompany d’origine congolaise est le père du défenseur et capitaine de l’équipe nationale belge de football, l’internationale Vincent Kompany.

Roger DIKU à Bruxelles

print

Partagez

shares