home Politique, RD Congo, Rwanda RDC : Adolphe Muzito, sa posture aux propos va-t’en-guerre et une occupation du Rwanda

RDC : Adolphe Muzito, sa posture aux propos va-t’en-guerre et une occupation du Rwanda

Un pavé dans la marre alors qu’on ne l’avait pas vu venir avec son buzz du jour : « Il faut faire la guerre au Rwanda pour rétablir la paix dans la région. Ce pays influe sur la politique congolaise. L’Ouganda aussi. Nous ne pouvons faire la paix qu’en menaçant le Rwanda, en occupant son territoire si possible. Ce n’est pas un objectif en soi, c’est une posture si rien ne change ».

Ces propos polémiques sont d’Adolphe Muzito, ancien premier ministre de Kabila  entre 2008 et 2012 et actuel coordonnateur du présidium de Lamuka au cours de sa première conférence de presse de ce lundi 23 décembre 2019 à Kinshasa.

Coordonnateur du présidium tournant depuis le 2 décembre courant de ce qui reste de la coalition Lamuka ayant soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle de décembre 2018, Muzito a immédiatement été désavoué par l’ensemble de la classe politique du pays ; y compris ses amis Katumbi et Bemba qui de plus en plus d’éloignent de la plateforme commune. 

Bemba et Katumbi se désolidarisent…

Dans un communiqué de presse rendu public dans la journée à Kinshasa, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi disent leur « surprise » d’apprendre par la voie de presse la sortie médiatique de leur collègue Adolphe Muzito. Les deux politiques déclarent se « désolidariser énergiquement de ces propos on ne peut gravissimes » et tiennent à rappeler qu’au regard du « droit international et des accords bilatéraux avec ce pays, une telle démarche ne peut en aucun cas recevoir l’approbation des forces vives locales ni de la communauté internationale ».

Bemba et Katumbi invitent leur camarade « Muzito – le coordonnateur de Lamuka – à revenir sur ces propos de manière à ne pas compromettre l’idéal que nous défendons ensemble pour le bien de nos populations ».

A lire aussi : RDC-Rwanda : Une Politique de Rapprochement qui ne plaît à tous… https://www.afriwave.com/2019/12/23/rdc-rwanda-une-politique-de-rapprochement-qui-ne-plait-a-tous/

Certes que l’Est de la RDC a été ravagée par deux guerres successives  en 1996-1997 et 1998-2003, le Rwanda et l’Ouganda ayant été à la base de la déstabilisation de leur voisin pendant que les deux pays accusent la RDC d’héberger la base arrière de milices hostiles à leurs régimes respectifs. Depuis lors, la RDC entretient des relations en dents de scie avec ses deux voisins.

Parmi ces derniers, se trouvent les milices ougandaises des Forces Démocratiques Alliées (ADF), les Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) ou les rebelles burundais des Forces Nationales de Libération (FNL).

Depuis plus de 20 ans maintenant, ces divers groupes alliés aux groupes armés locaux sont accusés des pires atrocités et de nombreux crimes dans la partie orientale du pays, principalement dans les provinces du Nord et Sud-Kivu et en Ituri en proie à l’insécurité récurrente.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares