home Culture & Société, Diaspora, RD Congo DIASPORA : Jeny Bonsenge et Anae Romyns cartonnent sur la toile et CNN avec « La Katangaise » de DJ Samarino

DIASPORA : Jeny Bonsenge et Anae Romyns cartonnent sur la toile et CNN avec « La Katangaise » de DJ Samarino

C’est une fabuleuse histoire que celle des deux jeunes belges dont l’une d’origine congolaise, Jenny Bosenge et Anae Romyns ; toutes deux férues de danse et de la musique. Les deux artistes ont participé au célèbre Talkshow sur CNN « The EllenShow » du vendredi 1er novembre 2019.

La jeune chorégraphe et professeure de danse de 25 ans originaire de la commune bruxelloise de Molenbeek et son élève d’à peine 9 ans ont posté sur Instagram une vidéo de leur performance sur un fond musical de « La Katangaise » ; une chanson enregistrée à Kinshasa par des jeunes artistes congolais avec le DJ Samarino.

Les réseaux sociaux viennent de leur offrir une visibilité inespérée en passant sur le plateau du talk-show américain d’Ellen DeGeneres. Une consécration pour celle qui vient de lancer son école de danse à Saint-Josse et qui est connue sous son nom de scène de Jeny BSG.

En deux semaines, cette vidéo devenue virale sur internet a été visionné 16 millions de fois et parmi les fans, la princesse britannique Meghan Markle qui a elle-même des origines congolaises par sa mère, une luba du Katanga. Elle atteint aujourd’hui plus de 20 millions de vues.

L’épouse du prince Harry qui avait partagé en privé cette vidéo avec l’animatrice de télé américaine Ellen DeGeneres lui en demandait ce qu’elle en pensait. Ce qui a valu une invitation sur le plateau de CNN à Los Angeles pour les deux jeunes belges : « Vous savez comment je vous ai découvertes? », questionne l’animatrice. « C’est Meghan Markle qui m’a envoyé cette vidéo. Elle m’a écrit: qu’en penses-tu? As-tu vu comme cette fille est géniale » sous l’étonnement des deux jeunes filles. « Je devais les faire venir ici depuis Bruxelles, en Belgique » conclu l’animatrice.

En direct sur le plateau et sous le regard d’un public ébahi, les deux performeuses exécutent avec dextérité les gestes et les pas de danse à la congolaise. A la clé, 10.000 dollars cash pour chacune d’elle et des vêtements aux couleurs de l’émission de Talkshow.

Pour Jeny, son travail avec Anae est une manière de promouvoir la diversité au travers de l’art. Présentez une bonne image de l’amour qui n’a pas de couleur en donnant l’espoir, mais aussi une manière de dire stop au racisme ambiant qui nous environne.

Un tube connu désormais

L’histoire de ce remixe remonte de Kinshasa où « La Katangaise » et son cri « Bibi » sont nés de l’imagination du DJ Samarino.

Le clip de cette chanson visible sur YouTube réalisé par Gauthier Bolumbe sur une programmation de Benji depuis août 2018 ne dépasse même pas les 400.000 vues, rien à voir avec les 16 millions de vues en deux semaines de la danse-clip de Jeny Bosenge et Anae Romyns.

Clément Wa Mbuyi

print

Partagez

shares