home Dossiers, Politique, RD Congo RDC-Dossier de l’Histoire : Ce Jour-là…le 27 octobre, comme aujourd’hui… [Chronique]

RDC-Dossier de l’Histoire : Ce Jour-là…le 27 octobre, comme aujourd’hui… [Chronique]

Le 27 octobre 1971, la République Démocratique du Congo devient le « Zaïre ».

Ce jour-là, à l’issue d’une réunion tenue entre les membres du Bureau politique du Mouvement Populaire de la Révolution (MPR, le parti-Etat) et le gouvernement (réunis sous la direction du général Mobutu à bord du yacht présidentiel, le Kamanyola), la décision est prise de débaptiser en cascade le nom du pays, République démocratique du Congo, et le fleuve Congo, respectivement en « République du Zaïre » et « fleuve Zaïre ».

Quelques mois après, le pays se dotait d’un nouveau drapeau, d’un nouvel hymne national, la Zaïroise ; et d’une nouvelle monnaie, le Zaïre. Tout au long du règne de Mobutu, cette journée sera célébrée comme «  la journée des 3Z ».

La décision de débaptiser le pays était essentiellement dictée par la seule volonté du président Mobutu qui tenait tant à sa politique de l’authenticité à laquelle il fallait recourir afin que les Zaïrois redeviennent « eux-mêmes ». C’est dans ce cadre que plusieurs mesures furent prises dans la foulée au cours des 3 années qui suivirent :

  • en 1972, le général Mobutu abandonna son prénom de “Joseph Désiré” pour se faire appeler désormais « Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Zabanga ». Il obligea tous les citoyens Zaïrois à adopter des noms africains en lieu et place de noms européens et chrétiens ;
  • la même année (1972), les standards d’habillement occidentaux furent aussi, par souci d’authenticité, abandonnés au profit de l’Abacost (« A bas le costume », un genre de costume à col Mao).
  • en 1973, Mobutu instaura les travaux communautaires obligatoires, connus sous le terme lingala de « Salongo ». Il s’agissait d’occuper la population l’après-midi de chaque samedi pour des travaux d’intérêt communautaire. Le fait de ne pas accomplir les prestations obligatoires pouvait occasionner un à six mois de prison.
  •  la même année (1973), une nouvelle forme de centralisation accrue à tous les niveaux en faisant une fusion complète entre les structures administratives et politiques : chaque responsable politique devenait dorénavant le chef de la section correspondante du parti.

Article à lire sur : Le 27 octobre 1971, la République démocratique du Congo devient Zaïre http://www.babunga.alobi.cd/2017/10/26/445/ (A retrouver également sur mon blog : www.babunga.alobi.cd )

Benjamin Babunga Watuna

print

Partagez

shares