home Diaspora, Politique, RD Congo RDC-Belgique : Félix Tshisekedi en visite officielle à Bruxelles du 17 au 20 septembre

RDC-Belgique : Félix Tshisekedi en visite officielle à Bruxelles du 17 au 20 septembre

C’est déjà pour le début de la semaine prochaine que s’effectuera la première visite officielle du président de la République Félix-Antoine Tshisekedi en Belgique. Une visite historique depuis l’époque  des bonnes relations sous Mobutu avant que tout ne se dégrade à la fin de son régime. L’arrivée au pouvoir de deux Kabila n’aura non plus arrangé les choses qu’entre l’ancienne métropole et son ex-colonie, ce fut la relation « je t’aime, moi non plus ».

Attendue au propre comme au figurée par tous, belges et congolais, combattants et sympathisants ; cette visite du fils de l’opposant historique devenu président de la République sera quoiqu’en dise l’occasion de « redynamiser »  les relations entre la RDC et le Royaume après une profonde crise, ont confirmé vendredi soir les Affaires étrangères.

Ancien de Belgique lui-même qui a vécu de longues années à Leuven et à Bruxelles, Félix Tshisekedi sera accueilli par le premier ministre en affaire courante et futur président de la Commission Européenne Charles Michel, le fil de Louis Michel ; celui-là qui soutenu à bout de bras l’accession de Joseph Kabila au pouvoir avant de l’abandonner.

Le président de la République devra être reçu le premier jour par le ministre des Affaires Etrangères et futur Commissaire européen à la Justice, l’Etat de Droit ainsi qu’à la Protection des Consommateurs ; Didier Reynders au Palais d’Egmont. Puis viendra le tour de la réception officielle au Palais Royal de Bruxelles avec un déjeuner à la carte  par le Roi Philippe et la Reine Mathilde en personnes et une visite à l’Ecole royale militaire pour sceller la reprise de la coopération dans ce domaine entre les deux pays.

Dans la suite de son séjour belge, le président de la République « rencontrera des représentants des entreprises belges. Sa visite se poursuivant par des réunions de travail avec des acteurs institutionnels et économiques » comme l’indique le Service Public Fédéral (SPF) Affaires Etrangères.

« La visite officielle confirme la redynamisation de la relation de grande proximité qui existe entre la RDC et la Belgique et offre également l’opportunité d’élargir et intensifier la coopération bilatérale. Les échanges sur les attentes et projets des autorités congolaises permettront aux deux pays d’identifier les domaines où la Belgique pourrait soutenir les efforts de réformes et de changements annoncés par les autorités congolaises, au bénéfice de la population », souligne un texte d’un communiqué officiel rendu public il ya quelques jours.

Le jour de son arrivée en Belgique, le 17 septembre 2019 ; un dîner sera organisé en l’honneur de la délégation présidentielle par la Chambre de commerce Belgo-luxembourgeoise et Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP) selon des sources de cette organisation.

Le lendemain, selon l’agenda présidentiel, une visite est prévue à Anvers où Félix Tshisekedi t en RDC) rencontrera le milieu diamantaire avant de visiter les installations du port d’Anvers et de terminer son passage anversois au consulat de la RDC à Anvers qui devrait rouvrir à cette occasion. La délégation congolaise  devrait ensuite terminer son voyage par les Facultés Agronomiques de Gembloux en province de Namur.

Les combattants au rendez-vous…

Hier encore unis pour une même cause et à peine la visite officielle connue, une nébuleuse dite des « combattants-résistants » en appelait à une « fatwa » contre le président de la République qu’elle déclare n’être pas le « bienvenu » en Belgique.

Dans une vidéo sur YouTube et les réseaux sociaux, ces congolais en appellent à une grande mobilisation pour ce qu’ils disent « être le moment attendu par eux pour la bataille finale contre les talibans ». Ainsi prévoient-ils une « bataille » rangée contre les supporters du président de la République par des manifestations devant le Ministère des Affaires Etrangères belge, le Palais Royal, L’Ecole Royale Militaire et surtout sur l’Esplanade du Heysel où une rencontre entre le chef de l’Etat et la diaspora congolaose pourrait se tenir.

Selon des informations, la sûreté d’Etat et les services de sécurité belges qui ont ces « individus » dans leur ligne de mire promettent de ne permettre aucun débordement. Connus des services de police pour s’être illustrés dans plusieurs manifestations anti-Kabila à l’époque, ces congolais ont pour la plupart déjà été interpellés administrativement ; d’autres ayant même fait la prison pour violence avérée.  

De leur côté, les supporteurs du chef de l’Etat se disent prêts pour le combat final pour défendre le président de la République face aux « énergumènes » manipulés par l’ancien mobutiste devenu chef autoproclamé de la résistance sur internet à qui personne ne prête oreille au pays depuis plus de 20 ans déjà.  

Assisterons-nous à l’apocalypse lors de la première visite officielle du président Félix Tshisekedi en Belgique, le début de la semaine prochaine nous le dira.

Roger DIKU et TSHIKUYI TUBABELA à Bruxelles

print

Partagez

shares