home Politique, RD Congo, Société RDC : Nouveau Gouvernement : « Les 15 Travaux d’Hercule » d’Ilunga Ilunkamba

RDC : Nouveau Gouvernement : « Les 15 Travaux d’Hercule » d’Ilunga Ilunkamba

En attendant l’investiture ou non de son premier gouvernement initialement prévue ce vendredi 06 septembre courant, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présenté son discours-programme devant l’Assemblée Nationale.

Bien que contesté par certains députés de l’opposition qui affirmaient ne pas avoir le même texte que celui leur distribuait quelques jours auparavant, chose que nie la primature par le canal du chargé de communication du premier ministre : « Le programme est un document technique. Le discours est une explication du document technique dans lequel le premier ministre peut donner des explications, illustrer, etc. ».

Pour Albert Lieke,  « le document soumis aux députés était signé par le Premier ministre alors que le deuxième non. L’allocution du Premier ministre n’était pas un autre programme, mais l’explication du programme qu’avaient déjà les députés. Le Premier ministre a même donné l’illustration de l’universitaire à qui on a amputé la jambe. Cet exemple ne peut pas figurer dans le programme du gouvernement ».

A noter que le programme gouvernemental annoncé comparé aux travaux d’Hercule s’articule autour de 15 priorités majeures à savoir :

1. La pacification du pays et la promotion de la réconciliation nationale, de la cohésion et de l’unité nationale

2. Le renforcement de l’autorité de l’Etat, la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie ;

3. La redynamisation de la diplomatie et la réhabilitation de son image de marque ;

4.  La lutte contre la corruption et les crimes économiques ;

5. L’amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’Etat;

6. L’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’entreprenariat et de la classe moyenne ;

7. La diversification de l’économie et la création des conditions d’une croissance inclusive ;

8. La modernisation des infrastructures de base et l’aménagement du territoire national ;

9. La promotion et le développement des technologies de l’information et de la communication

10. La lutte contre le changement climatique et la création des conditions d’un développement durable ;

11. L’amélioration des conditions sociales avec comme principaux axes : l’éducation comme clé du changement et principal ascenseur social et l’accès aux soins de santé pour tous ainsi que l’assurance d’une couverture de santé universelle ;

12. Le développement du secteur de l’eau et de l’électricité ;

13. La lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale ;

14. L’autonomisation de la femme et la promotion de la jeunesse ;

15. La promotion de la culture et des arts; des sports et des centres de loisir.

TSHIKUYI TUBABELA / AFRIWAVE.COM

print

Partagez

shares