home RD Congo, Société, Sports URGENT-Basket-Ball : Les Léopards « locaux » de la RDC champions d’Afrique !

URGENT-Basket-Ball : Les Léopards « locaux » de la RDC champions d’Afrique !

Un « happy-end » pour les Léopards Basket-ball de la RDC qui viennent de remporter leur finale du  premier AfroCAN, le championnat d’Afrique des Nations masculin de basket-ball réservé aux joueurs évoluant sur le continent, ce 27 juillet en battant le Kenya (82-61) en finale à Bamako, au Mali.

S’étant qualifiés pour la finale face aux archi-favoris Angolais (84-78), les Congolais ont fait preuve de solidité face aux Kenya qui avaient dominés les Marocains (96-66). Les Léopards sont restés sur leur planète tout au long du match du début jusqu’à la fin du dernier quart temps.

Face aux Angolais le 25 juillet 2019 en demi-finale et malgré une mauvaise entame de match, les congolais sous la direction de Charly Buzangu s’étaient refait une santé grâce à une belle adresse aux tirs (51%) ; le pivot intérieur Evariste Shonganya (17 points, 8 rebonds, 9 passes décisives) ayant notamment réalisé une belle performance.

Le Kenya, la grosse surprise de la compétition

Pour cette première édition de l’AfroCAN, la surprise de taille fut le Kenyan qu’on n’attendait pas à ce stade de la compétition ; le pays étant réputé en athlétisme même s’il brille aussi en volley-ball féminin.

L’on se rappellera que les « Harambee Stars » toutefois n’ont pas volé leur place. En demi-finale, ils ont fait d’une bouchée le Maroc balayé 96-66. En quarts de finale, la sélection kényane avait déjà écarté la sélection tunisienne (82-76) ; et en huitièmes de finale, ils avaient cravaché face aux Ivoiriens (85-83). De leur côté, les Léopards ont gagné en phase de groupes en battant déjà les mêmes Kenyans 82-65, le 20 juillet.

Pour rappel, comme pour le football avec la CHAN, l’AfroCan de basket se déroule tous les quatre ans, deux ans après l’Afrobasket, le Championnat d’Afrique des Nations. Comme le rappelle la confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique), « il s’agissait donc pour FIBA Afrique de chercher à combler le vide qu’allaient subir les équipes nationales durant les quatre années séparant la dernière et la prochaine édition » de l’Afrobasket.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares