home Politique, RD Congo, Société RDC : Meeting et visite de Moïse Katumbi dans le Nord-Kivu reportés à Goma !

RDC : Meeting et visite de Moïse Katumbi dans le Nord-Kivu reportés à Goma !

« Le meeting et la visite de Moïse Katumbi dans la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu sont reportés à une date ultérieure ». Cette annonce de la dernière minute n’a pas refroidi les ardeurs de la foule nombreuse amassée à l’aéroport tout comme celle agglutinée dans le stade Afya de la ville pour accueillir le président d’Ensemble pour le Changement.

Confusion ou malentendu entre sa délégation et les autorités aéroportuaires du pays, l’arrivée de Moïse Katumbi et son meeting prévu à Goma en province du Nord-Kivu de ce dimanche 26 mai 2019 n’auront pas lieu. Cette étape promise de son « Safari » à travers le pays dès avant son retour au pays le 20 mai courant étant remise à une date ultérieure.

En effet, selon les proches de l’homme d’affaires et politique responsable de la plateforme Ensemble pour le Changement, « l’avion de l’ancien gouverneur qui se trouvait en Afrique du Sud à la cérémonie de prestation de serment du président Cyrille Ramaphoza n’a pas obtenu l’autorisation de survol du pays et d’atterrissage à Goma ». 

De son côté, la Régie des Voies Aériennes (RVA) ; organisme de l’Etat chargé de la gestion du trafic aérien dans le pays assure « n’avoir reçu aucune demande de Katumbi pour un atterrissage à Goma alors que l’unique demande formulée pour atterrir à Lubumbashi reste valable jusqu’à la fin du mois de mai 2019 ».

Son Directeur Général, Bilengi Abdallah allant loin en a démentant ainsi les informations du cabinet Katumbi faisant état d’une demande de survol et d’atterrissage qui ne serait pas accordée à l’aéronef de l’ancien gouverneur qui devrait se rendre à Goma ( Nord-Kivu) ce dimanche 26 mai :  « En ma connaissance, une partie de sa délégation est arrivée vers 3h00’ du matin à Goma, et que Mr Katumbi devait la rejoindre. Il serait en Afrique du Sud et il a un jet privé qui a une autorisation d’entrer au Congo par Lubumbashi et cette autorisation est valable jusqu’à fin mai. L’aviation civile qui a l’autorité de lui accorder les autorisations d’aller atterrir dans un autre aéroport que Lubumbashi, en ma connaissance ; n’a pas eu de demande formulée pour un atterrissage à Goma ».

De son côté dans une série des twittes Olivier Kamitatu, Directeur de cabinet de Moïse Katumbi, a annoncé que l’avion de l’ancien gouverneur n’avait pas obtenu l’autorisation de survol et d’atterrissage à Goma ; avec comme conséquence le report de cette visite : « Le Président Moise Katumbi remercie la population de Goma qui est venu l’accueillir aujourd’hui. Il n’a pas reçu d’autorisation de survol et d’atterrissage pour la ville, il ne pourra pas donc venir aujourd’hui (…). Ce n’est que partie remise. Il annoncera très prochainement un nouveau programme. Il est déterminé à poursuive son safari en commençant par Goma » explique-t-il dans une vidéo sur Twitter.

Un expert de l’aviation civile explique sous anonymat que malgré « son autorisation pour Lubumbashi, l’avion de Katumbi devrait solliciter une autre pour tous les déplacements à l’intérieur du pays, ce qui n’a pas été faite par ses équipes et est à la base de ce malentendu » .

Pour rappel, depuis le début de ce mois de mai, « toute autorisation de survol et d’atterrissage des aéronefs en RDC reste soumise à un avis préalable obligatoire des services du Conseiller spécial du président de la République » François Beya Kasonga.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares