home Diaspora, Politique, RD Congo, Société RDC : Des funérailles nationales et populaires pour Etienne Tshisekedi le 1er Juin 2019

RDC : Des funérailles nationales et populaires pour Etienne Tshisekedi le 1er Juin 2019

C’est finalement le 1er juin prochain que seront célébrées les funérailles nationales suivies de l’inhumation de l’ancien opposant et premier ministre Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Il reposera désormais dans un mausolée dont les travaux de finalisation se poursuivent dans sa concession de la N’Sele au bord de la Nationale 2 Kinshasa vers l’ancienne province unifiée de Bandundu.

Avec cet événement qui s’annonce grandiose avec la présence des nombreuses délégations dont celles étrangères, des panneaux géants apparaissent dans la capitale du pays en hommage à celui qui reste considéré comme « le père de la démocratie » congolaise.

Le programme qui s’étale sur trois jours se déroulera du jeudi 30 mai au samedi 1er juin 2019 avec l’arrivée de la dépouille mortelle via l’aéroport international de la N’Djili à son transfert vers la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire. Il s’en suivra une procession vers le Stade des Martyrs de la Pentecôte avant une exposition pour des funérailles populaires avec les hommages de la population.

C’est en cet endroit que le premier meeting de l’UDPS fut brutalement interrompu et Tshisekedi avec ses compagnons arrêtés avant d’être relégués en province sous Mobutu. Mais aussi l’endroit de ses communions populaires avec le peuple comme quelques mois avant sa mort en juillet 2016. Tout un symbole !

Sur place même, un comité d’organisation comprenant des officiels et autres cadres de l’UDPS a été mis en place ce jeudi 23 mai 2019 sous la coordination de Lucien Lundula assisté du fils ainé de l’illustre disparu, Roger Tshisekedi.

Du côté de Bruxelles, l’UDPS annonce qu’« A l’occasion du départ, à Kinshasa (RD Congo), de la dépouille mortelle du feu ETIENNE TSHISEKEDI WA MULUMBA, Président de l’UDPS, et père de la démocratie congolaise ; une messe sera célébrée le dimanche 26 mai 2019, à 16H00, en l’Eglise St Charles Borromée située sur l’avenue Karreveld 13-15, à 1080 Molenbeek-Saint- Jean, afin de lui rendre un dernier hommage ».

Deux ans après son décès inattendu alors qu’il était revenu à Bruxelles pour un contrôle médical, la dépouille mortelle de feu Etienne Tshisekedi est demeurée consignée dans un funérarium de la commune d’Ixelles dans la capitale belge faute d’entente entre sa famille et l’ancien régime de Kabila sur l’organisation des obsèques.

C’est finalement son fils Félix Tshisekedi Tshilombo devenu président de la République qui a débloqué la situation pour que le deuil de sa famille prenne fin. « Ce ne sont pas des obsèques, mais la commémoration et la célébration de la victoire de la démocratie ainsi que l’accomplissement du rêve de S.E. le Docteur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, désormais incarné par l’avènement de son fils S.E. M. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au sommet de l’Etat. Avec lui, l’État de droit se met en place et la lutte contre les antivaleurs devient une réalité. L’organisation des funérailles officielles nationales constitue un hommage de l’ensemble de la nation congolaise, ainsi que la reconnaissance et le témoignage de notre gratitude envers celui qui a sacrifié sa vie pour qu’aujourd’hui l’on puisse en récolter les fruits» expliquait aux médias le coordonnateur.

TSHIKUYI Tubabela (Bruxelles) et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi (Kinshasa)

print

Partagez

shares