home Politique, RD Congo, Société RDC-SANTE : Face à la tragédie, Lubaya Claudel André en appelle à une mobilisation nationale pour vaincre Ebola

RDC-SANTE : Face à la tragédie, Lubaya Claudel André en appelle à une mobilisation nationale pour vaincre Ebola

Alors que le cap de 1000 morts causés par l’épidémie à virus Ebola vient d’être atteint, le député national élu de la circonscription de Kananga et président du parti UDA Originale, Lubaya Claudel André en appelle à un sursaut pour une mobilisation nationale afin de vaincre cette catastrophe.  

A cette tragédie qui semble dépassée tout le monde, il faut dénoncer les attaques devenues récurrentes contre les centres de santé, causant la mort de ceux-là mêmes chargé de la riposte comme ce médecin camerounais de l’OMS assassiné le mois dernier.

Dans son calcul, Lubaya relève qu’en neuf mois, c’est « soit une moyenne de 125 décès par mois et en résistant malgré le déploiement d’un plan de riposte, le virus Ebola a cessé d’être une simple question de santé publique pour être traitée par le seul corps médical. Il constitue aujourd’hui une menace infectieuse persistante à la sécurité nationale et, ce faisant, risque de déstabiliser durablement le pays ».

« Face à cette catastrophe qui mobilise davantage la communauté internationale, il devient impérieux pour l’Etat congolais de prendre conscience et se rendre à l’évidence qu’au regard de la détérioration continue de la situation sécuritaire les chances de vaincre Ebola s’amenuisent de plus en plus et exposent dangereusement les populations » écrit-il. 

Et de continuer, « puisqu’il s’agit d’une question de sécurité nationale, la lutte contre Ebola dans la région, le virus Ebola ne peut être géré uniquement du point de vue médical. Elle exige, au-delà des clivages, une large appropriation nationale et une mobilisation des moyens institutionnelle, politiques, militaire, sécuritaires et logistiques de l’Etat pour faire cesser l’insécurité à l’Est, aujourd’hui facteur favorisant de la propagation de la maladie ».

Faut-il le rappeler que ce constat du député Lubaya est celui fait par le chef de l’Etat en personne, Félix Tshisekedi lors de son déplacement dans cette zone le mois dernier. Face à cette convergence et comme le demande Lubaya, il ne suffit point de constater ; mais d’agir avec efficacité et méthode une fois pour toute pour ne pas « déstabiliser durablement le pays ».

Roger DIKU et Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares