home Diaspora, Politique, RD Congo, Société RDC-“GO-Pass” : Le député national Lubaya Claudel André s’insurge contre un « impôt inique » et en appelle au renforcement d’un « Etat de droit »

RDC-“GO-Pass” : Le député national Lubaya Claudel André s’insurge contre un « impôt inique » et en appelle au renforcement d’un « Etat de droit »

C’est une prise de position politique non moins courageuse que celle du député national élu des circonscriptions de Kananga et Kazumba, Lubaya Claudel André  à propos du « Go-Pass », cette taxe imposée aux voyageurs aux postes frontières du pays qu’il considère comme un « impôt inique ».

Au taux des 15 dollars et 50 dollars pour tous voyageurs aux sorties intérieure comme extérieure du pays, c’est depuis 2009  et dans une situation que Lubaya qualifie de « téméraire et d’opacité » que cette taxe est perçue et géré par la Régie des Voies Aériennes (RVA) et son partenaire…..

« Héritage du passé, il va de soi que la RVA, agent percepteur devra être audité pour éclairer notre peuple sur l’affectation des ressources de cet impôt obligatoire levé même sur des nourrissons » exige Lubaya.

Aussi en invite-t-il au « Président de la République, chef de l’Etat et Garant de la Nation (Art. 69), à faire usage de ses prérogatives constitutionnelles et de son serment de (se) laisser guider que par l’intérêt général et le respect des droits de la personne, cfr Art.74 pour mettre fin aux multiples  entraves aux libertés fondamentales et notamment à la liberté fondamentale d’aller et de venir garantie par l’article 30 de la Constitution » poursuit-il.

Pour Lubaya, « La suppression de toutes ces entraves contribuera au renforcement de l’Etat de Droit dans son volet relatif à l’équité de l’impôt pour la lutte contre les tracasseries, à la traçabilité de la dépense publique et surtout à l’élimination des abus de pouvoir. Car un pouvoir qui s’exerce par des décisions injustes et abusives est incompatible avec l’Etat de Droit » conclut-il.

Roger DIKU

print

Partagez

shares