home Congo Brazza, Diaspora, Politique, RD Congo RDC-Congo-Brazzaville : Tshisekedi accueilli à l’aéroport par Sassou Nguesso

RDC-Congo-Brazzaville : Tshisekedi accueilli à l’aéroport par Sassou Nguesso

C’est en principe ce vendredi 08 février 2019 que Félix-Antoine Tshisekedi quitte Brazzaville au terme de sa dernière étape d’une mini-tournée régionale qui l’aura conduit notamment en Angola, au Kenya et en République du Congo en face.

Contrairement à Luanda en Angola et à Nairobi au Kenya où il fut accueilli par les ministres des Affaires Etrangères,  c’est le président Denis Sassou Nguesso en personne et tout son gouvernement qui sont venus accueillir son homologue RD Congolais Félix Tshisekedi  à l’aéroport Maya-Maya de Brazzaville.

C’était hier jeudi 07 février 2019 dans le cadre de la fin d’une première mini-tournée régionale entamée par le nouveau chef de l’Etat. De ce voyage au Congo d’en face, il ressort que des discussions à huis clos entre les deux présidents ont tournées autour du renforcement des relations d’amitié et de coopération séculaires entre les deux pays.

Si rien n’a filtré des tête-à-tête entre les deux hommes qui ont toujours eu des bons rapports bien avant l’accession de Félix à la tête de la RDC, l’on sait néanmoins qu’il a été entre autre question des malentendus des dernières années Kabila ; avec la recherche d’un réchauffement des relations communes.  

Du côté RD Congo on parlait d’un même objectif pour cette première sortie officielle de Félix Tshisekedi à Luanda en passant par Nairobi : « consolider les liens avec ces pays » en attendant le 32ème sommet de l’Union Africaine qui se tiendra la semaine prochaine à Addis-Abeba.

Comme à Nairobi après le programme protocolaire officiel, Félix Tshisekedi rencontrera la communauté congolaise de Brazzaville pour un entretien à bâton-rompu. C’est l’une des plus grandes communautés étrangères dans ce pays.

Faut-il le rappeler que Kinshasa et Brazzaville sont les deux capitales les plus proches au monde, séparées par le fleuve Congo qui forme le cordon ombilical nourricier sur plusieurs kilomètres de distance.

Outre la proximité tant géographique, l’histoire enseigne que les deux peuples sont issus d’une même famille royale, d’un côté le roi Ngaliema et de l’autre le roi Makoko jadis séparés par les colonisateurs.

Depuis des années, un projet à concrétiser pour rapprocher encore davantage le deux pays demeure notamment la construction d’un pont rail-route aux environs de la localité de Maluku devant relier les deux capitales.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares