home Congo Brazza, Politique, RD Congo, Société CIGRL-SADC : Un sommet pour rien au chevet de Kinshasa à Brazzaville

CIGRL-SADC : Un sommet pour rien au chevet de Kinshasa à Brazzaville

C’est un sommet conjoint de plus qui a réuni hier mercredi 26 décembre 2018 les responsables de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIGRL) et ceux de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) autour du congolais Denis Sassou Nguesso.

Essentiellement consacré à la situation en RDC en l’absence de représentant de Kinshasa devant une chaise vide qui explique n’avoir pas été invité, le communiqué final des chefs d’états s’est révélé vide de tout contenu : aucune contrainte ni décision sur la situation de la paix, la sécurité dans la sous-région, encore moins sur le processus électoral chaotique en RDC.

Les responsables politiques réunis à Brazzaville n’ont exprimés que des simples « préoccupations face aux actes de violence » ayant emmaillés la campagne électorale  et « pris note » du report des élections du 23 au 30 décembre 2018.

Par contre, aucune insistance particulière sur la nécessité de tenir lesdites élections à tout prix ce 30 décembre alors qu’elles viennent d’être reportée à mars 2019 pour certains coins du pays, notamment Beni et Butembo où sévit l’épidémie d’Ebola et Yumbi dans le Mai-Ndombe après des violences interethniques provoquées.

Une délégation de ministres des Affaires étrangères est attendue à Kinshasa ce jeudi 27 décembre 2018 pour porter à Joseph Kabila les conclusions du sommet de Brazzaville. Reste à savoir s’ils seront reçus par le
« maître » de Kinshasa qui dit-on serait fâché face à ses ex-pairs bientôt.

Le sommet à huis-clos s’est déroulé en présence des présidents de trois des neuf pays voisins de la RDC à savoir Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville), Joao Lourenço (Angola), et Edgar Lungu (Zambie). Les présidents de la Namibie, Hage Geingob, et du Botswana, Mokgweetsi Masisi ; étaient également présents. Par contre, trois pays qui suivent de près la situation en RDC y étaient représentés à des échelons inférieurs : le Rwanda par son ministre des Affaires étrangères, l’Ouganda et l’Afrique du Sud par des diplomates.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares