home Politique, RD Congo, Société RDC-ELECTIONS 2018 : Rencontre Candidats président et CENI, aucune avancée majeure

RDC-ELECTIONS 2018 : Rencontre Candidats président et CENI, aucune avancée majeure

Comme il fallait s’y attendre, la rencontre d’hier jeudi 04 octobre 2018 dite Cadre de Concertation CENI-Candidats Président de la République n’aura pas permis une avancée considérable sauf la promesse de mise sur pied d’une commission technique devant se pencher sur les questions des divergences selon Corneille Naanga.

Alors qu’il ne reste que 79 jours pour le triple scrutin prévu le 23 décembre 2018, les candidats président membres de l’opposition sont revenus sur les mêmes revendications faites il y a des mois et pour lesquelles la CENI n’a jamais tenu compte à savoir :

  • La problématique de la machine à voter qui demeure une « modalité de vote électronique » non prévue ni par la Constitution, encore moins par la loi électorale actuelle,
  • La question du fichier électoral qu’il faut nettoyer en extirpant les plus de 10 millions des enrôlés irréguliers sans empreintes digitales,
  • Le financement du processus dont le pays s’est engagé à accomplir seul sans aucune aide extérieure mais dont on tarde à voir la concrétisation,
  • La problématique de la logistique et de la sécurisation du processus avant, pendant et après le vote et les dispositions pour la tenue des élections apaisées dans les zones de conflits les provinces du Nord-Kivu, de l’Ituri et de l’Espace Kasaï.
  • Le remplacement sans délai du délégué de l’UDPS Jean-Pierre Kalamba au sein du Bureau de la CENI conformément à l’Accord de la Saint-Sylvestre, qui pourtant siégeait encore hier à côté desdits candidats…

De ce qui précède, les mêmes candidats président de l’opposition ont estimés que les réponses fournies n’ont pas répondu à leurs « préoccupations » et ont proposés à la CENI :

  • La convocation en toute urgence d’un cadre de concertation pour des discussions en profondeur,
  • Le respect de son propre calendrier électoral pour la tenue effective des élections à la date prévue du 23 décembre 2018.
  • Une mise en garde en terme de conclusion que la CENI « portera seule la responsabilité en cas de non-tenue des élections libres, transparentes, inclusives ».

Lire aussi : RDC-ÉLECTIONS 2018 : Rencontre entre Opposants et la CENI à Kinshasa https://www.afriwave.com/2018/10/04/rdc-elections-2018-rencontre-entre-opposants-et-la-ceni-a-kinshasa/

En attendant de voir clair dans les jours à venir alors que le calendrier initial risque bien de connaître du retard, l’on se demande si cette rencontre à l’initiative n’en était pas pour présenter une bonne image auprès des membres du Conseil de sécurité de l’ONU qui débarquent à Kinshasa en ce vendredi 05 octobre 2018 pour une visite de 48h00’ ?

L’on scrutera bien les conversations entre le SG de l’ONU, le portugais António Guterres et les responsables du régime de Kinshasa.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares