home Burundi, Politique, RD Congo, Société RDC-BURUNDI : Une nuit de « feu » au poste frontière de Gatumba-Kavimvira

RDC-BURUNDI : Une nuit de « feu » au poste frontière de Gatumba-Kavimvira

Ce fut une terrible nuit de feu qui a crée la panique au poste frontière de Gatumba-Kavimvira à quelques encablures de Bujumbura, la capitale du Burundi. Une attaque armée éclaire d’une extrême violence dans la soirée du vendredi 14 à samedi 15 septembre 2018 a semé la désolation dans une population frontalière déjà victime d’un climat d’insécurité récurrente qui règne dans les provinces de l’Est du Congo et le Burundi voisin.

Œuvre des individus armés non autrement encore identifiés, le bilan global qui reste sujet à caution selon qu’il s’agit du gouvernement ou des associations ; n’est pas totalement connu.  Par contre, celui matériel est plus que lourd : le Poste de police, plusieurs véhicules, les bureaux administratifs, : l’agence de la Banque Commerciale de Burundi (BANCOBU) sans compter les habitations privées sont partis en feu.

Côté humain et en l’absence de tout bilan officiel l’on dénombrerait plusieurs présumés rebelles, des policiers et militaires tués lors des affrontements. Mais aussi des armes et des tenues militaires emportés selon des sources.

Pour le gouvernement burundais via son Ministère de la Sécurité publique et de la Gestion des catastrophes, cette attaque qui serait l’œuvre des bandits armés non autrement identifiés venus du Congo voisin n’était qu’une « tentative de vol à mains armées au travers d’une tentative ratée de braquage de l’agence de la Bancobu de Gatumba ».

Toujours selon les officiels, les « assaillants » n’ont pas réussis à pénétrer sur le territoire du pays ; car ayant été repoussés par les forces de sécurité avant de se replier vers l’Est de la RDC d’où ils étaient venus.

Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

print

Partagez

shares